Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 15:06

Une fois sa construction achevée, l'hôtel Ryugyong deviendrait le plus haut hôtel de tourisme au monde. Interrompus en 1992, les travaux ont repris au printemps 2008, conduits par la société égyptienne Orascom.

Le groupe égyptien Orascom est devenu l'un des principaux investisseurs étrangers en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) : après avoir annoncé le test réussi, en mai 2008, d'un réseau de téléphonie mobile de troisième génération qui doit être déployé dans la capitale et d'autres villes de province dès le second semestre de cette année, l'entreprise a repris la construction de l'hôtel Ryugyong, interrompue depuis 1992.

Le bâtiment, massif et imposant, est formé de trois ailes inclinées à 75 degrés.

Les difficultés économiques de la RPDC à partir de 1992, suite à l'effondrement du bloc socialiste, avaient entraîné l'interruption des travaux. Par ailleurs, des architectes étrangers et sud-coréens avaient avancé l'hypothèse d'un défaut de construction qui aurait accru les risques d'effondrement, sauf à conduire des opérations de consolidation évaluées jusqu'à 2 milliards de dollars (par comparaison, l'investissement initial s'élevait à 230 millions de dollars).

Commencés en 1987 sous l'impulsion du cabinet coréen Paektusan Architects and Engineers, les travaux de l'hôtel Ryugyong créeraient, au coeur de la capitale nord-coréenne, Pyongyang, le plus grand hôtel de tourisme au monde avec 105 étages, 330 mètres de haut et une superficie au sol de 360.000 m2.

Des étrangers ont pu apprécier, dans leurs programmes de visite en RPDC, la reprise de la construction aux étages supérieurs. Le groupe Orascom n'a pas encore communiqué sur ses travaux, leur calendrier et leur finalité en liaison avec ses autres investissements en RPDC. (Sources : Reuters, AAFC)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)