Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 22:43

Dans son dernier rapport sur les investissements étrangers en France, retraçant les opération de l'année 2007, l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) détaille notamment les implantations d'entreprises sud-coréennes en France. En vingt ans, elles ont créé 1.400 emplois dans notre pays.

Comme le souligne l'Agence française pour les investissements internationaux, dans son dernier rapport annuel (concernant l'année 2007), la Corée du Sud est un investisseur récent en France : les premiers groupes sud-coréens se sont implantés en France à la fin des années 1980. 

Pourtant, en 20 ans, ils ont embauché 1.400 collaborateurs, principalement dans la période 2000-2006, durant laquelle 850 emplois ont été créés. En 2002, l'entreprise française Corail a été reprise et étendue par YG-1, entreprise spécialisée dans les machines-outils, ayant permis le maintien ou la création de 100 emplois à Villeroy, en Seine-et-Marne.

Avec 584 millions d'euros d'investissements directs à l'étranger (IDE) en septembre 2007, selon la Korea Export-Import Bank, la France n'est toutefois que le sixième pays d'Europe destinataire des investissements sud-coréens, après les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Pologne et la Slovaquie. 

La trentaine d'entreprises coréennes présentes en France sont spécialisées dans l'électronique (comme LG Electronics, opérateur de téléphonie mobile, ou Samsung Electronics), les cosmétiques (AmorePacific) et l'automobile. Les emplois créés concernent d'abord le commerce et le marketing (à plus de 60 %), suivis des secteur de la production et de la recherche-développement (respectivement, 18 % et 13 %).  

90 % des entreprises sont localisées en grande région parisienne, la principale unité de production, appartenant à AmorePacific, étant située à Chartres. L'exemple d'AmorePacific montre l'intérêt pour la France d'entreprises sud-coréennes de taille moyenne, en particulier depuis 2002.

Parmi les opérations d'investissement réalisées en 2007, Sangji Construction a créé 15 emplois à Beaulieu dans les Alpes-Maritimes, en se spécialisant dans les habitations haut de gamme, tandis que la première implantation de LG Electronics en dehors de Paris, à Saint-Priest, pour des produits de climatisation, a entraîné la création de 12 emplois.

Pour l'avenir, la forte présence de touristes sud-coréens en France (530.000 en 2005, en hausse de 10 % sur un an), la participation de la Corée du Sud au projet ITER et la
communauté sud-coréenne en France, forte de quelque 17.000 membres (dont une majorité d'étudiants), constituent autant de facteurs positif pour un renforcement des investissements coréens en France

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations France-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)