Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 14:44

La réunion des ministres des affaires étrangères des huits pays les plus industrialisés (G8), ce jeudi 26 juin 2008, au Japon, devrait être dominée par la question du programme nucléaire nord-coréen, alors qu'une remise par Pyongyang de la liste de ses activités nucléaires est attendue le même jour.

Les ministres des affaires étrangères du G8 (ci-contre, les chefs d'Etat du G8 le 7 juin 2007) se réunissent au Japon, le jeudi 26 juin 2008 : la mise en oeuvre de l'accord de Pékin à six parties (les deux Corée, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon), signé le 13 février 2007, sur le programme nucléaire nord-coréen, sera l'un des principaux points de l'ordre du jour.

La réunion des ministres des affaires étrangères précèdera le sommet au niveau des chefs d'Etat des 8 pays (Etats-Unis, Russie, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada), qui se tiendra à Toyako (Japon) du 7 au 9 juillet, durant lequel Tokyo compte réaborder la question des citoyens japonais enlevés par les services secrets nord-coréens dans les années 1970 et 1980.

Conformément au principe de négociation "action contre action"
, Pyongyang devrait remettre, le même jour, une déclaration complète de ses activités nucléaires ; en contrepartie, et selon certains sources dès le 26 juin 2008, le Congrès américain se verrait proposer de retirer la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) de la liste des Etats soutenant le terrorisme, bien que Tokyo souhaite préalablement un règlement de la question des enlèvements. Un nouveau cycle de négociations à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne pourrait alors s'ouvrir.

Par ailleurs, Pyongyang a proposé que les médias des Etats parties aux discussions à six couvrent la destruction de la tour de refroidissement du réacteur nucléaire nord-coréen de Yongbyon. (Sources : AFP, Reuters)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)