Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 13:54

Après le match nul (0-0) entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et le Turkménistan, lundi 1er juin 2008 à Ashkhabad, les deux Corée restent en tête de leur groupe de qualification pour la coupe du monde de football. Mais les matches nuls, décevants, de la Corée du Sud face à la Jordanie et de la Corée du Nord contre le Turkménistan laissent la compétition ouverte.

Les deux Corée ont joué, samedi 31 mai et lundi 1er juin 2008, leur troisième match qualificatif comptant pour le quatrième tour des éliminatoires de la zone Asie.


Déjà en tête avant de recevoir la Jordanie à Séoul et de se déplacer au Turkménistan, les deux formations coréennes conservent finalement leur positions initiales après avoir concédé deux matchs nuls. Revenue au score en deuxième mi-temps, l'équipe jordanienne a laissé exploser sa joie.


La Corée du Sud est passée de peu à côté d'une victoire
qui lui aurait permis d'assurer l'essentiel de sa qualification pour le quatrième tour des éliminatoires. En s'imposant sur la pelouse du stade Sang-am de Séoul en effet, les protégés du sélectionneur Huh Jung-moo auraient pu se contenter de récolter trois points par la suite.


Les Sud-Coréens ont ouvert le score au tableau d'affichage à la 38e minute, par l'intermédiaire du joueur de Manchester United Park Ji-sung qui propulse au fond des filets une passe habile de la tête de son jeune compagnon Lee Chung-yong sur corner.


Au retour des vestiaires, une charge hargneuse du joueur de Suwon Cho Won-hee pousse même la défense jordanienne à la faute. L'arbitre siffle alors un penalty à la limite de la surface que l'emblématique Park Chu-young transforme avec sang froid (62').


Pourtant, alors qu'ils semblaient maîtriser les débats, les Sud-Coréens ont payé cher leur manque de rigueur en défense. Ainsi, en l'espace de sept minutes l'attaquant jordanien Abdullah Fatah, auteur d'un doublé (72', 79'), a permis aux siens de recoller au score et de forcer les hôtes à partager les points au coup de sifflet final.


Déconcerté, le sélectionneur Huh Jung-moo a déclaré à la presse à l'issue du match : "Je n'arrive pas à comprendre. Nous avons fait des erreurs trop facilement. Après avoir marqué le second but, nous ne sommes pas parvenu à en mettre un troisième et notre concentration a baissé."


La Corée du Nord a elle aussi dû faire face à une opposition tenace et déterminée en Asie centrale. Ainsi, le Chollima a été contraint par son adversaire du jour de laisser passer l'occasion de rafler la pôle position au Sud. Le Turkménistan, qui devait gagner pour espérer arracher son billet pour le tour suivant a joué le tout pour le tout sans pour autant tromper la vigilance des Coréens, toujours très à l'aise lors de leurs déplacements en Asie centrale.


Nord-Coréens et Turkmènes se sont donc quittés sur un score nul et vierge après s'être fait face avec acharnement pendant 90 minutes au stade olympique d'Ashkhabad.


Retour au statu quo donc pour les guerriers Taeguk et le Chollima qui se tiennent dans un mouchoir de poche aux première et deuxième place du classement du groupe 3, séparés par une maigre différence de trois unités à la différence de buts.


A mi-parcours, les deux Corée sont donc virtuellement qualifiées pour l'ultime épisode des éliminatoires sur le continent asiatique. Mais les hommes du stratège Kim Jeong-hoon et les joueurs au maillot frappé du tigre doivent rester vigilants, car la Jordanie demeure bien placée à un seul point derrière les équipes de la péninsule coréenne. Force est donc de constater que le ballottement favorable aux Coréens pourrait basculer en l'espace d'une seule journée.


C'est pourquoi, la Corée du Sud devra s'efforcer de vaincre les Jordaniens à Amman dès le 7 juin, puis réitérer une victoire à l'extérieur au Turkménistan si elle veut envisager ses chances de qualifications pour le prochain tour sereinement.

Les Nord-Coréens, eux, ont vraisemblablement les moyens de réaliser une bonne opération à Pyongyang à l'occasion du match retour contre le Turkménistan, le 7. Il faudra toutefois que les buteurs emblématiques de l'équipe, Jong Tae-se et Hong Yong-jo se montrent moins discrets : la Corée du Nord n'a jusqu'à présent inscrit qu'un seul but en trois matches.


L'équipe de Kim Jeong-hoon peut néanmoins se targuer d'être l'une des défenses les plus performante d'Asie à l'heure actuelle, puisque la Corée du Nord est pour l'instant la seule formation, avec l'Australie, à n'avoir encaissé aucun but.


Les deux Corée se retrouveront le 22 juin à Séoul à l'occasion d'un dernier match qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le sort du futur vaincu au cas où la Jordanie se maintiendrait en embuscade.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)