Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 23:01

Le mercredi 7 mai 2008, l'espace Dune affichait complet pour la projection en avant-première du film Where are you going ?, réalisé par Fabien Adam. Cette projection a été suivie d'un débat sur la réunification ferroviaire de la Corée animé par l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC).


Deux avant-premières, deux succès : à Paris, à l'espace culturel Han Seine le 16 avril 2008, puis à l'espace Dune le 7 mai 2008, la projection en avant-première du premier film de Fabien Adam, Where are you going ?, a attiré un public nombreux. Lors de la seconde avant-première organisée à l'espace Dune, plus de 100 personnes, dont près de la moitié étaient d'origine coréenne, ont assisté à la projection puis au débat qui a suivi, animé par l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) et consacré à la réunification ferroviaire de la Corée.


Une réussite qui en annonce d'autres, puisque des projections sont d'ores et déjà prévues à Bruxelles, Dijon, Marseille et Pusan, alors que la critique commence à découvrir un film dont l'esthétique sobre combine variations sonores, effets de vitesse et de lumière, non sans rappeler l'élan créatif du manifeste futuriste rédigé au moment où se jouait l'épopée ferroviaire dans les pays industrialisés.


A mi-chemin entre documentaire et vidéo d'art, Where are you going ?, est le récit du trajet en train entre deux villes, Marseille et Pusan (Corée du Sud), que tout rapproche : cités portuaires hautes en couleur, secondes villes de leur pays et terminus TGV de ce qui pourrait être, demain, la plus longue ligne ferroviaire du monde. Comme l'ont souligné les participants au débat qui a suivi sur le film, le parallèle entre les deux villes est enfin établi, pour la première fois, et avec éclat.


La musique sobre aux tonalités électroniques souligne l'élan technologique de la Corée du Sud qui s'est hissée, en moins d'une génération, au rang de dixième puissance économique mondiale, tout en adoptant la technologie du TGV... trente ans après que la Corée du Nord a été un des premiers pays asiatiques en voie de développement à construire ses propres locomotives électriques et ce, dès le début des années 1960.


Where are you going ? est aussi le récit de rencontres à travers un voyage qui donne corps à notre destin commun eurasiatique, où se mêlent les récits individuels, tels ceux de ce groupe de Coréens qui ont choisi de voyager en Europe pour la cérémonie du soixantième anniversaire (hwangab) ou ce témoignage d'une jeune Coréenne qui va rendre visite à son ami emprisonné.


Des destins individuels segmentés, fragmentés, qui reflètent également le sort d'un pays, la Corée, cruellement divisé par le jeu des grandes puissances après sa libération de l'occupation japonaise, le 15 août 1945.


Le débat animé par l'AAFC sur la réunification ferroviaire de la Corée a mis en perspective la touche d'espoir qui clôt le film : pour la première fois depuis 1951, un train test a franchi la zone de démarcation qui sépare les deux Etats coréens, le 17 mai 2007. Depuis le 11 décembre 2007 une liaison ferroviaire régulière relie le nord et le sud de la Corée. Enfin, un accord entre la Russie et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), signé le 24 avril 2008, ouvre la voie à une réhabilitation du trajet entre la Corée et la Russie.

 

Comme l'ont souligné les intervenants dans le débat, les défis restent toutefois nombreux, qu'il s'agisse du choix du tracé dans le nord de la Corée (liaison avec les réseaux transsibérien ou  transmandchourien ?), du partage des gains attendus par les industriels sud-coréens (l'économie en coût et en temps de transport est de l'ordre de 25 %), ou de la modernisation du réseau, compte tenu des difficultés économiques de la RPD de Corée toujours soumise à un embargo américain après la disparition de l'URSS.

Mais, pour la première fois, les Sud-Coréens peuvent ne plus se décrire comme vivant sur une île, coupée du reste du continent. Pour la première fois, Coréens du Nord et du Sud sont reliés physiquement par une ligne qui porte les espoirs de réunification de toute une nation et qui, selon le mot de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung, trace une "Route ferroviaire de la Soie", faisant entrer l'Eurasie dans une ère nouvelle de prospérité.

Autres articles sur le cinéma et la télévision :

- La Corée au Forum des images de Paris
- "Good morning President" en ouverture du Festival international du film de Pusan

-
Vaste rétrospective du cinéma sud-coréen au Quartier latin

-
Une rencontre intercoréenne dans "Night and day" de Hong Sang-soo
-
Avant-première franco-coréenne à Dijon
- "Where are you going ?" dans "Positif", avant l'avant-première à Dijon
- Regard sur le cinéma nord-coréen
- Un film franco-coréen à découvrir en avant-première
- Popularité des séries télévisées chinoises en RPDC
- Découverte du plus ancien film coréen 


Copyright © photos : José Moya

D'autres photos de la soirée à l'espace Dune.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)