Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 20:46

Le 1er mai 2008, la Corée du Sud a procédé aux premières importations de céréales génétiquement modifiées, à base d'OGM, depuis la réglementation de ce commerce en 2001. Ce choix des industries agro-alimentaires a soulevé la colère des associations de défense des consommateurs et de l'environnement.

L'arrivée à Ulsan, le 1er mai 2008, de 63.000 tonnes de céréales américaines génétiquement modifiées, à base d'OGM, a été accueillie par des manifestations de protestation des associations environnementales et de défense des consommateurs. Il s'agissait de la première d'importations d'OGM en Corée du Sud depuis la réglementation de ce commerce dans le pays en 2001.


Zones de culture des OGM en 2005


Dans un communiqué commun, les associations environnementales et de défense des consommateurs ont souligné que la sécurité des OGM n'était pas totalement vérifiée, en pointant les dangers de leur utilisation dans l'alimentation humaine.

Les groupes agro-alimentaires sud-coréens qui ont importé les céréales génétiquement modifiées pour les utiliser dans les gâteaux, les glaces, les boissons et d'autres produits alimentaires, se sont justifiés en affirmant qu'ils n'avaient pas d'autres choix, compte tenu de la raréfaction des céréales sur le marché mondial, dans un contexte où la Chine a suspendu ses exportations. 

Selon les données du ministère de l'agriculture, la Corée du Sud a importé 10,5 millions de tonnes de céréales l'an dernier, dont 8,2 millions de tonnes ont été destinées à l'alimentation animale, et 2,3 millions de tonnes à l'alimentation humaine. (source : The Associated Press)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)