Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 09:21

Les 5 et 6 avril 2008, le cénacle Rémi Mollet a invité Maître Ri Yong-sok, président du Comité technique de la Fédération internationale de taekwondo (acronyme anglais, ITF), à l’occasion d’une compétition organisée à Roissy en Brie. Une première, rendue possible par l’intermédiaire de l’AAFC, qui ouvre la perspective de coopérations et d’échanges entre Français et Nord-Coréens dans le domaine du taekwondo.

 

Dans le domaine du taekwondo, sport coréen de combat par excellence, Nord et Sud-Coréens sont également divisés… Les règles et les pratiques ont divergé entre les pratiquants des deux fédérations internationales de taekwondo, la Fédération Internationale de Taekwondo (ITF) et la Fédération Mondiale de Taekwondo (WTF), auxquelles sont affiliées respectivement les taekwondoïstes nord-coréens et sud-coréens.

 

Toutefois, la déclaration conjointe Nord-Sud du 15 juin 2000 a rendu possible un dialogue régulier entre l’ITF et la WTF, en vue de leur réunification. Dans ce contexte, les échanges entre sportifs pratiquant la même discipline, mais suivant des règles distinctes, permettent un enrichissement mutuel et une meilleure connaissance réciproque.


A l’initiative de l’AAFC, Maître Rémi Mollet (7ème dan Chung Do Kwan) a ainsi été mis en contact avec les représentants de l’ITF. Une première rencontre a eu lieu, entre le cénacle Rémi Mollet et Maître Ri Yong-sok, président du Comité technique de l’ITF (8ème dan), à l’occasion du tournoi interclubs organisé par le cénacle les samedi 5 (compétition Elite) et dimanche 6 avril (compétition Espoirs) 2008 à Roissy-en-Brie, auquel ont pris part près de deux cents participants.


Des combats hauts en couleur auxquels ont assisté Maître Ri Yong-sok, invité du cénacle Rémi Mollet, M. Kim Myong-sik, premier secrétaire de la délégation générale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en France, et des représentants de l’AAFC. Une forte délégation de la municipalité de Roissy-en-Brie, conduite par Mme Sylvie Fuchs, maire, a également participé à la remise de médailles et au pot amical donné à l’issue des deux jours de compétition.

 

A l’issue de ce premier échange franco – nord-coréen, d’autres rencontres et échanges devraient avoir lieu entre taekwondoïstes français et coréens, plaçant ainsi Paris en bonne place sur l’axe de la réunification du sport national de combat coréen.




Articles sur le blog du comité régional Bourgogne de l'AAFC :
- Pratiquer le taekwondo et le hankido à Auxerre
- Reprise des cours de taekwondo à Dijon
- L'AAFC Bourgogne actualise la liste des clubs de Taekwon-Do en Bourgogne
- Bienvenue au blog du taekwondo club avallonnais
- Pratiquer le Hapkido en Bourgogne
- Des clubs de taekwondo en Bourgogne

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Taekwon-Do - Hapkido - Taekkyon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)