Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 13:52

Après plusieurs mois de blocage, la question du nucléaire nord-coréen a connu de réels progrès : la Corée du Nord a annoncé le 9 avril 2008 un accord avec Washington, alors que les Américains font état d'avancées qui restent encore, selon eux, à concrétiser.

A l'issue d'une rencontre à Singapour entre les négociateurs nord-coréen Kim Kye-gwan et américain Christopher Hill, un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a annoncé, le 9 avril 2008, que les deux parties étaient parvenues à un accord sur le désarmement nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). 

Pour sa part, Christopher Hill fait état de progrès, mais pas encore d'un accord formel, dans la mise en oeuvre de l'accord conclu à Pékin, le 13 février 2007, entre six pays (les deux Corée, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon) en vue d'une dénucléarisation militaire complète de la péninsule coréenne, sous réserve de contreparties économiques et politiques de Washington.

Un des principaux points d'achoppement est la déclaration par la RPDC de l'ensemble de ses activités nucléaires militaires : la liste remise par la Corée du Nord en novembre 2007 est jugée incomplète par les Américains. Selon le ministère nord-coréen des Affaires étrangères, un "consensus" aurait été atteint "sur la proposition américaine d'accorder une compensation politique et sur la déclaration concernant le nucléaire, essentielle à l'application de l'accord". Selon les observateurs occidentaux, cette compensation politique pourrait porter sur le retrait de la RPDC de la liste des pays soutenant les organisations terroristes, alors qu'il s'agit d'un des moyens prônés par les néo-conservateurs américains pour
couper la Corée du Nord des circuits financiers internationaux

Alors que les Nord-Coréens se félicitent de l'efficacité du dialogue bilatéral avec les Etats-Unis, Christopher Hill a déclaré que tout accord devrait être approuvé par les six parties à l'accord de Pékin, en soulignant qu'un élément clé des discussions concernait la quantité de plutonium déclarée par la RPDC. (sources : AFP, International Herald Tribune, VOA News)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)