Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 21:55
La République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) menace de renforcer son arsenal de défense en réponse aux exercices militaires américano-sud-coréens.

L'agence Associated Press rapporte que la Corée du Nord s'en est violemment pris le lundi 3 mars 2008 aux exercices militaires, baptisés "Foal Eagle" et "Key Resolve", menés conjointement du 2 au 7 mars par les Etats-Unis et la Corée du Sud, et a menacé de riposter en renforçant son système de défense. 

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères de la RPDC estime que ces manoeuvres militaires démontrent que Washington "se livre à une politique hostile pour réprimer notre république par la force".
Minuteman.jpgMissile intercontinental américain Minuteman dans son silo de lancement.
Les Etats-Unis possèdent environ 500 missiles Minuteman, équipés d'ogives nucléaires, d'une portée de 9 600 km
(source : Federation of American Scientists)

"Le chantage nucléaire ne marchera pas avec nous et ne fera que mettre un frein à la dénucléarisation de la péninsule coréenne", affirme le communiqué. "Nous allons réfléchir aux mesures qui s'imposent et notamment au renforcement de toutes les mesures dissuasives", déclare encore le ministère.

Ces déclarations constituent l'avertissement officiel le plus sérieux du gouvernement nord-coréen après les premières mises en garde de l'armée nord-coréenne contre les exercices militaires américano-sud-coréens.

essai_nuc-copie-1.jpgLe terme de "mesures dissuasives" est utilisé pour évoquer le programme d'armement nucléaire de la RPDC. Il s'agirait ici d'une dissuasion du "faible au fort", ou de la "suffisance", à l'instar de la dissuasion pratiquée, dans un contexte géopolitique très différent, par la France. Robert Charvin, professeur de droit international à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, et vice-président de l'Association d'amitié franco-coréenne, observe ainsi que, "face à la montée de l’atlantisme, la France sous de Gaulle a connu autrefois l’union sacrée et a développé l’arme atomique. On pourrait dire que la Corée a une position gaulliste en se dotant d’une force de dissuasion. L’acquisition d’une force de dissuasion à titre de mesure de légitime défense est d’ailleurs conforme au sens de l’article 10 du Traité de non-prolifération nucléaire." [propos tenus lors d'une rencontre organisée le 4 mars 2005 par l'association Korea is One]

Dans la dissuasion du "faible au fort" il n'est pas nécessaire que la force de frappe d'un pays se situe au même niveau que celle de son adversaire. Il suffit que cette force lui permette d'occasionner chez l'ennemi des dégats au moins équivalents à ceux que ce dernier a opéré sur son territoire. Le prix à payer par l'ennemi qui veut attaquer devient donc exorbitant.

Nombre d'essais nucléaires effectués dans le monde entre 1945 et 2006

L'Afrique du Sud et Israël auraient conduit au moins un essai en commun en 1979.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)