Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 17:39

Le concert sans précédent donné à Pyongyang par l'Orchestre philharmonique de New York pourrait annoncer un réchauffement des relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Après trois bis, certains musiciens ont quitté la scène en larmes alors que les spectateurs leur faisaient signe en marque d'affection.

La fanfare des cuivres et les mouvements de bâton du chef d'orchestre ont permis aux Etats-Unis et à la Corée du Nord de trouver un terrain d'entente le mardi 26 février 2008 dans un concert qui a marié les traditions musicales américaine et coréenne.

Une fois éteintes les dernières notes de la chanson traditionnelle Arirang, le public sous le charme s'est levé et a applaudi avec enthousiasme, faisant signe de la main aux musiciens.

Les membres de l'orchestre - certains émus aux larmes - ont alors posé leurs instruments et répondu à ces gestes, un final plein d'émotion.

Cette foule charmée a conduit le chef Lorin Maazel et le premier violon Glenn Dicterow à prolonger leur dernier salut après le départ du reste de l'ensemble de la scène couverte de fleurs.

Le concert était diffusé en direct à la télévision nord-coréenne, et a donc été entendu bien au-delà des 2 500 personnes présentes dans le théâtre. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il n'était pas présent ; on ne sait pas s'il l'a regardé.

"Nous avons peut-être contribué à ouvrir une petite porte," a déclaré Maazel après le concert.

Il a minimisé la signification de l'absence de Kim Jong-il, en déclarant : "Je n'ai pas encore vu le président des Etats-Unis à un de mes concerts. Il arrive qu'un homme d'Etat soit trop occupé."

Après le Philharmonique, un concert de rock pourrait être en préparation - des responsables de l'ambassade nord-coréenne à Londres ont confirmé ce mardi avoir invité le guitariste britannique Eric Clapton à jouer à Pyongyang.

La porte-parole de Clapton, Kristen Foster, a cependant dit qu'il n'était pas encore prévu qu'il se produise en Corée du Nord. (source : Associated Press)


  La chanson coréenne traditionnelle Arirang interprétée par le Philharmonique de New York  
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

LE BEC Louis 07/03/2008 18:23

Merci pour ce moment de pur bonheur qu'est l'écoute de ce chant Arirang.Quoi que puissent en penser certains, la musique s'adresse avant tout à l'âme humaine et nous en sommes tous "équipés".

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)