Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 23:09
Le 26 février 2008, au Grand théâtre de Pyongyang-Est, l'Orchestre philharmonique de New York a donné un concert historique dans les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis et diffusé dans le monde entier.

undefinedDirigé par Lorin Maazel, l'orchestre a d'abord joué l'hymne national de la République populaire démocratique de Corée puis celui des États-Unis d'Amérique. Au programme du concert figuraient ensuite, entre autres, le Prélude à l'Acte III de l'opéra Lohengrin de Richard Wagner, la Neuvième Symphonie, dite "Du Nouveau Monde", d'Antonin Dvorak et Un Américain à Paris de George Gershwin.

Cette représentation unique du plus vieil orchestre symphonique américain constitue une première, alors que les États-Unis et Corée du Nord sont toujours virtuellement en guerre, faute de traité de paix après la guerre de Corée (1950-1953), et que les deux pays sont engagés dans une délicate négociation sur le programme nucléaire nord-coréen.

Même si aucun haut responsable américain n'assistait à la représentation, la dimension politique du concert était évidente.


L'annonce du concert, en décembre 2007, avait été faite à New York en présence du négociateur américain chargé du nucléaire nord-coréen, Christopher Hill, ainsi que du chef de la mission de la République populaire démocratique de Corée aux Nations Unies, Pak Gil Yon. (source : AFP)


 L'hymne coréen, Le Chant patriotique, et l'hymne américain, The Star-Spangled Banner,
interprétés par l'Orchestre philharmonique de New York le 26 février 2008 à Pyongyang.


Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)