Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 17:45
L'assemblée générale statutaire de l’Association d’amitié franco-coréenne (AAFC) s'est tenue à Paris le 16 février 2008, au siège du Secours populaire français. Après le mot d'ouverture de Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français, Robert Charvin, vice-président de l'AAFC, et André Aubry, président délégué de l'AAFC, ont ouvert les travaux de l'assemblée générale. Une minute de silence a été observée en mémoire de Jean Suret-Canale, Président d'honneur de l'AAFC. Charles Doerner, président de l'Association d'amitié Luxembourg-Corée, était présent comme invité aux travaux de l'assemblée générale.

undefined
André Aubry, président délégué de l'AAFC, Robert Charvin et Guy Dupré, vice-présidents,
lors de l'assemblée générale du 16 février 2008 (photo : Alain Noguès)


Dans son discours d'ouverture aux participants, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français (SPF), a rappelé les actions de solidarité conduites en commun par le SPF et l'AAFC pour venir en aide aux populations coréennes sinistrées par les inondations d'août-septembre 2007. Il a annoncé que les sommes recueillies lors de la soirée organisée au Sénat, le 1er décembre 2007, permettraient d'acheter et d'acheminer en Corée des produits d'urgence (vivres, médicaments). Un container doit ainsi quitter la France fin juin et arriver en Corée début septembre. La tenue de l'assemblée générale de l'AAFC au siège du SPF témoigne des relations de confiance et de partenariats nouées depuis plus de dix ans entre les deux organisations.

Présidant l'assemblée générale, Robert Charvin, professeur à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, Doyen honoraire de la Faculté de Droit et de Sciences économiques, et par ailleurs vice-président de l'AAFC, a tout d'abord rappelé le rôle joué par l'association pour développer les relations franco-coréennes. 

Dans son rapport d'activité et d'orientation, André Aubry, président délégué de l'AAFC, a ensuite détaillé l'action constante de l'association pour obtenir la reconnaissance diplomatique de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) par les autorités françaises, ainsi que pour développer les actions de coopération et de solidarité entre les peuples français et coréen, qui constituent la raison d'être de l'AAFC depuis sa fondation en 1969.

Le contexte de l'action de l'AAFC a évolué favorablement au cours de la dernière année : l'accord à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, conclu le 13 février 2007 à Pékin, puis le second sommet intercoréen au niveau des chefs d'Etat, tenu à Pyongyang du 2 au 4 octobre 2007, ont marqué des progrès significatifs sur la voie de la paix et de la réunification de la Corée.

Après avoir salué l'implication déterminante de membres de l'AAFC dans les travaux du Comité international de liaison pour la paix et la réunification en Corée (CILRECO), qui fédère les actions de solidarité au niveau international, André Aubry, président délégué de l'AAFC, a souligné des signaux encourageants sur le dossier de la reconnaissance diplomatique de la RPDC, alors que la France reste l'un des deux derniers pays de l'Union européenne à ne pas avoir établi de relations diplomatiques complètes avec la RPD de Corée :

- d'une part, l'AAFC a accusé réception d'une réponse à sa lettre à ce sujet au Président de la République, Nicolas Sarkozy, indiquant qu'elle serait informée des évolutions de ce dossier ;

- d'autre part, une délégation du ministère des affaires étrangères s'est rendue à Pyongyang du 29 janvier au 2 février 2008, où il avait été pris acte des évolutions positives sur deux des critères conditionnant, pour Paris, la reconnaissance diplomatique : la dénucléarisation de la péninsule et la coopération intercoréenne.

Dans ce contexte, l'AAFC a multiplié les réunions de contact et d'information, à Paris et en province, sur la question coréenne. L'ouvrage du Professeur Robert Charvin, vice-président de l'AAFC, Comment peut-on être Coréen (du Nord) ?, a été adressé personnellement à plus de 400 dirigeants de formations politiques et sociales, personnalités gouvernementales et parlementaires, ainsi qu’aux journalistes des principaux médias chargés de l’Asie. Le lancement d'un blog de l'AAFC sur Internet, présenté officiellement lors de l'assemblée générale, s'est inscrit dans cette politique de communication, utilisant l'ensemble des supports médias.

S'agissant des actions de coopération et de solidarité, outre la soirée organisée au Sénat le 1er décembre 2007 sous le haut-patronage de Mme Michèle André, vice-présidente du Sénat, présidente du groupe parlementaire sénatorial d'études et de contact France-RPDC, l'AAFC a formalisé son parrainage avec l'école secondaire (équivalent de nos collèges et lycées) n° 1 de Moranbong, à Pyongyang.

Présenté par Mme Jacqueline Lucca, trésorière, le rapport financier a ensuite montré que l'AAFC avait maintenu, à la clôture de chaque exercice, une situation légérèment excédentaire (moins de 3.000 euros au 31 décembre 2007). Le renforcement des moyens d'action et de solidarité de l'AAFC exige un effort constant de renouvellement de ses membres, et un paiement régulier de leurs cotisations par ceux qui sont déjà adhérents.

Le rapport d'activité et d'orientation, ainsi que le rapport financier, ont été adoptés à l'unanimité.

Lors de la très riche discussion qui a suivi avant l'élection des membres du Comité national de l'AAFC qui ont, à leur tour, désigné le nouveau Bureau national, les participants ont notamment discuté des modalités d'un nouveau déplacement en Corée, après ceux organisés par l'AAFC en RPDC en août 2005 et août 2006. Il a été acté l'envoi d'un courrier à l'ensemble des adhérents pour composer une délégation de l'AAFC en Corée, en liaison avec l'association d'amitié belge Korea is one. Une délégation de l'AAFC sera donc présente lors de la célébration du soixantième anniversaire de la fondation de la RPD de Corée, le 9 septembre 2008.

La date de l'assemblée générale de l'AAFC coïncidait avec une des principales fêtes du peuple coréen, l'anniversaire du dirigeant Kim Jong-il. Après l'assemblée générale, une cérémonie a ainsi eu lieu en présence de Son Excellence Son Musin, délégué général de la République populaire démocratique de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO.

Reception_AG_16022008.JPGS.E. Son Musin, délégué général de la RPDC en France (au centre),
salué par Benoît Quennedey, nouveau secrétaire général de l'AAFC (photo : Alain Noguès)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)