Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 19:30

Les 10, 11 et 13 octobre à Paris - respectivement, place Saint-Michel, place de la République et place du Trocadéro - des expositions de photos et des représentations du spectacle intitulé "Les fleurs fanées fleuriront à nouveau" ont eu lieu à Paris, à l'initiative de l'association Machangjin - qui défend les anciennes esclaves sexuelles de l'armée japonaise ("femmes de réconfort") dans les villes sud-coréennes de Masan, Changwon et Jinhae - et de Coréens de France regroupés engagés auprès des victimes du naufrage du ferry Sewol. Mobilisée de longue date sur la question toujours non résolue des femmes de réconfort, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) rend compte ci-après de la performance du 13 octobre 2018 des artistes Bae Dallae (peintre travaillant également sur le thème de la division de la Corée) et Lee Jung-hun (mime, travaillant en collaboration avec plusieurs artistiques), magnifiquement servis par les musiciens Moon Jiyoon (violoncelliste) et Lee Han-joo (enseignant de musique à l'université de typographie PaTI à Paju, producteur d'instruments de musique et auteur d'improvisations expérimentales). Rhee Jae-yong et Kim Tae-kyun ont photographié l'événement.

Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier

Comment exprimer la souffrance endurée par ces centaines de milliers de femmes, coréennes mais aussi chinoises, indonésiennes, philippines, vietnamiennes..., obligées de se prostituer pendant des années dans les bordels militaires japonais, avant et pendant la Seconde guerre mondiale ? Comment agir pour empêcher que de tels crimes de guerre ne se reproduisent ?

C'est le tour de force qu'ont réussi les artistes réunis pour l'occasion à l'initiative de l'association Machangjin : sobriété des couleurs - le blanc, symbole de pureté, et le noir, exprimant les blessures dans leur chair de ces femmes souvent vierges lorsqu'elles ont été prises de force à leurs familles - élégance des danses mais aussi violence muette du rapt de ces jeunes femmes, qui ont pris ici les traits de l'artiste plasticienne Bae Dallae, face aux attaques sexuelles des Japonais, figurés par Lee Jung-hun. Ces violences âpres sont contextualisées - en période de guerre, dans l'Asie et l'Est et le Pacifique : mais elles ont une portée qui dépasse les années 1932-1945, et qui rend aussi compte avec force de la violence que revêt la domination sexuelle masculine. C'est sur toutes les femmes victimes de viols que les artistes ont braqué les projecteurs.

Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier
Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier
Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier
Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier
Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier

Représentante de l'association Machangjin ayant accompagné la troupe artistique à Paris, Lee Kyung-hee a souligné l'exemplarité du combat pour que justice soit rendue aux femmes de réconfort, en surmontant l'histoire de cette tragédie et en agissant pour la justice et les droits de l'homme : les femmes ne doivent plus être les victimes des crimes commis en temps de guerre, hier en Asie-Pacifique, aujourd'hui et demain partout dans le monde.

A cet égard, l'association fait signer la pétition pour que les voix enregistrées des "femmes de réconfort", recueillies grâce à 14 organisations privées, des universitaires et des instituts de recherche dans 9 pays, soient inscrites au patrimoine mondial de l'humanité. L'AAFC soutient pleinement ce combat, pour la mémoire, pour l'honneur et pour la dignité.

Femmes de réconfort : des représentations artistiques à Paris pour ne pas oublier

Photos : AAFC.

Pour signer la pétition : contacter l'association Masangjin (hersstory@hanmail.net).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?