Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2018 7 12 /08 /août /2018 12:04

Le 8 août 2018, les médias ont annoncé que l'attaquant sud-coréen Suk Hyun-jun quittait l'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC) pour le Stade de Reims, alors que le club champenois vient d'être rétrogradé en Ligue 2 quand les Rémois ont, quant à eux, accédé en Ligue 1 - et d'ailleurs remporté leur premier match de la saison, face à Nice. Un choix logique au regard du déroulement de carrière du Coréen de 27 ans, salué comme l'un des moteurs de la "hype sud-coréenne" de la Ligue 1 (avec son compatriote Kwon Chang-hoon, qui évolue à Dijon) par le quotidien sportif L'Equipe, mais qui a revanche déplu aux dirigeants du club de Troyes. 

Reims souhaite la bienvenue à Suk Hyun-jun sur son site Internet

Reims souhaite la bienvenue à Suk Hyun-jun sur son site Internet

Malgré une saison plus que satisfaisante sous les couleurs de Troyes (6 buts en 27 matchs), Suk Hyun-jun n'avait pas été retenu dans la sélection nationale ayant disputé le Mondial 2018. Dès lors, rester dans un club de Ligue 2 lui faisait courir le risque majeur de stagner au plan sportif. Souhaitant continuer à jouer en Ligue 1, le joueur natif de Chungju n'avait donc pas d'autre choix que de rejoindre un autre club de Ligue 1, ce qui a déplu aux dirigeants du club de Troyes qui ont visé non seulement Suk, mais aussi ses agents sportifs, dans une communication stipendiant des agissements prétendument "non professionnels" :  

Alors que l’ESTAC avait affiché sa volonté de poursuivre l’aventure avec Hyun-Jun Suk, ayant pour objectif de se montrer ambitieux dans ce nouvel exercice de Domino’s Ligue 2, le club a pris la décision de se séparer de l’attaquant sud-coréen. Cette décision est consécutive à des agissements non-professionnels du joueur pourtant sous contrat jusqu’au 30 juin 2021. L’ESTAC ne peut, dans le projet qu’elle tâche de mettre en place, conserver les individualités qui ne se sentent pas concernées par celui-ci. Le club défend certaines valeurs qui ne sont, aujourd’hui, plus respectées par le joueur et ses conseillers.

Foot01.com

Les dirigeants du club font sans doute allusion à l'éthique du capitalisme, la morale (et pas le profit) étant bien évidemment la boussole du libéralisme économique... La rancune est décidément mauvaise conseillère, car si le club de Troyes était si mécontent, pourquoi ne pas s'être opposé à ce transfert par ailleurs d'un montant juteux pour le club relégué en Ligue 2 (3 millions d'euros) ? 

Pour revenir au joueur prodige coréen, Suk Hyun-jun est un habitué des clubs européens : c'est à l'âge de 18 ans qu'il commence à jouer, en 2009, sur le "vieux continent", sous les couleurs de l'Ajax Amsterdam, avant de rejoindre (de 2011 à 2013) un autre club néerlandais, le FC Groningue, où il marque 5 buts en 27 matchs. Il était arrivé à l'ESTAC Troyes en 2017, après être passé par des clubs portugais, saoudien, turc et hongrois. 

Au sein de l'équipe nationale, il a d'abord joué dans les équipes U17 (dès 2006), U20 et U23 et a fait partie de l'équipe olympique en 2016. C'est à 19 ans qu'il fait ses débuts dans l'équipe nationale "senior", le 7 septembre 2010, lors d'un match contre l'Iran. Il a marqué à quatre reprises en 11 matches sous les couleurs nationales depuis 2010, ce qui en fait une valeur sûre, promis encore à une belle carrière, qui pourra désormais se poursuivre sous les couleurs rémoises.

Suk Hyun-jun, après un but marqué à Hwasung par la Corée du Sud contre le Laos, le 3 septembre 2015, lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 2018

Suk Hyun-jun, après un but marqué à Hwasung par la Corée du Sud contre le Laos, le 3 septembre 2015, lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 2018

Sources : 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?