Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 14:01

Le 31 mars 2018, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a tenu son assemblée générale annuelle au siège national du Secours populaire français, dans le 3e arrondissement de Paris. Alors que la nouvelle donne internationale dans la péninsule coréenne est riche d'espoirs, à la veille du troisième sommet intercoréen, les participants ont longuement débattu des risques que le processus en cours pour la paix et le dialogue ne soit confisqué par les tenants d'une ligne militariste, soulignant ainsi plus que jamais la nécessité pour l'AAFC de rester vigilante et mobilisée.

Assemblée générale 2018 : l'AAFC souligne la nécessité de prendre en compte le nouveau contexte international

Présidant les travaux de l'assemblée générale, Guy Dupré, président d'honneur de l'AAFC, a souligné en ouverture de séance la responsabilité importante qui incombe à l'association dans un contexte nouveau : depuis la main tendue au Sud du Président Kim Jong-un lors de son discours de Nouvel an 2018, la participation des athlètes nord-coréens aux Jeux olympiques de Pyeongchang qui ont défilé en commun avec leurs compatriotes du Sud et formé une seule équipe en hockey féminin, a été le déclencheur d'un processus de dialogue amené à conduire, d'ici fin mai, à la première rencontre au sommet entre un dirigeant nord-coréen et un président américain en exercice. Guy Dupré a par ailleurs rappelé les liens qui unissent l'AAFC au Secours populaire français, qui accueille une nouvelle fois l'assemblée générale de l'AAFC, dans les actions de solidarité menées en direction des populations nord-coréennes, notamment les enfants qui viennent en vacances en France dans le cadre du programme "Copains du monde". Les participants à l'assemblée générale ont décidé qu'un don de 500 euros soit fait par l'AAFC au Secours populaire pour soutenir ses actions en France et dans le monde.

Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, a ensuite présenté le rapport d'activité 2017. Dans un contexte international marqué par la montée des tensions autour de la péninsule coréenne, il a rappelé l'engagement continu de l'AAFC pour la paix et le dialogue, en faveur desquels les instances dirigeantes de l'association se sont prononcées à plusieurs reprises et qui a donné lieu à des interpellations des candidats à l'élection présidentielle - un tiers d'entre eux ayant répondu au questionnaire de l'AAFC ayant également porté sur les relations bilatérales franco-coréennes et la situation politique en Corée du Sud. La question de la paix et de la réunification, rappelée lors de la commémoration par l'AAFC du dixième anniversaire du deuxième sommet intercoréen d'octobre 2007, a culminé avec l'organisation, à Paris, les 23 et 24 juin, d'une conférence internationale sur la Corée, à laquelle ont pris part des représentants de l'Association d'amitié Corée-France (association coréenne sœur de l'AAFC) invités par l'association française, ainsi que de douze associations d'amitié de par le monde - témoignant de l'engagement constant de l'AAFC de porter la question coréenne sur la scène internationale, quarante ans après la création du Comité international de liaison pour la paix et la réunification en Corée (CILRECO). La solidarité internationale avec le peuple coréen s'est également exprimée à l'occasion du déplacement de deux délégations de l'AAFC en République populaire démocratique de Corée : en avril (à l'initiative du comité espéranto de l'AAFC) et en août.

Sollicitée dans les médias (aussi divers que France 24, Russia Today, Initiative communiste, Monde et vie ou Planète Paix), l'AAFC a également été présente dans le domaine culturel, notamment en organisant et en soutenant la projection du film sud-coréen de Jero Yun Madame B. Histoire d'une Nord-Coréenne. L'activité de l'AAFC s'est aussi manifestée par des activités en province : une conférence sur la Corée a ainsi été organisée à Grenoble en janvier 2017, et un comité de l'AAFC a été créé dans la région Grand Est en novembre 2017. L'essor de l'AAFC en nombre d'adhérents (+ 16 % par rapport à 2016) a été parallèle à la progression de la fréquentation de son blog national (+ 30 %).

Benoît Quennedey, président de l'AAFC, a ensuite présenté le rapport d'orientation pour 2018. Il a souligné que le nouveau contexte international pouvait être l'occasion de concrétiser des projets de coopération franco-coréens nouveaux (et pour lesquels la constitution de comités thématiques constitue un outil privilégié), tout en appelant à rester vigilant face à une administration américaine versatile : le lieu, la date et le contenu du sommet Etats-Unis - Corée du Nord restent ainsi à confirmer à ce jour. Face à la persistance d'un risque de conflit qu'encourageraient les "faucons" américains, la constitution du front le plus large contre la guerre incite à toujours renforcer davantage les relations avec les organisations pacifistes et, sans exclusive, avec toutes celles et tous ceux qui refusent un nouveau conflit en Corée en se fondant sur les principes d'indépendance nationale et de non-ingérence.

Relevant les liens privilégiés qu'entretient l'AAFC avec les milieux universitaires, qu'ils soient ou non spécialistes de la Corée, et rappelant la mise en place d'un cours de langue et de civilisation coréennes en janvier 2018, il a mis en exergue plusieurs anniversaires majeurs qui marqueront l'année 2018, pour laquelle l'association devra répondre présente : le 1100e anniversaire de la fondation du royaume de Koryo, le 70e anniversaire du soulèvement de l'île de Jeju et de la fondation de la République populaire démocratique de Corée (à l'occasion de laquelle une délégation de l'AAFC se rendra en RPDC), le 65e anniversaire de la signature de l'armistice de 1953.

Après une large discussion, les rapports d'activité et d'orientation ont été adoptés à l'unanimité, de même que le rapport financier présenté par Jacky Lemeur, trésorier national de l'AAFC. Les participants ont ensuite renouvelé les instances nationales de l'AAFC (comité national et, en son sein, bureau national).

Les travaux de l'assemblée générale se sont poursuivis par une conférence sur la politique de songun, donnée par le Comité de l'AAFC d'étude des sciences politiques et sociales de la Corée, qui a rappelé comment la priorité donnée aux affaires militaires (fondement de la politique de songun) s'inscrivait dans un contexte spécifique à la RPD de Corée, et ne remettait pas en cause ni le socialisme (développé à travers les idées du Juche) comme fondement idéologique du pays, ni le principe de prééminence du Parti du travail - selon le principe que l'épée doit céder à la toge.

Les participants avaient été rejoints, à l'ouverture de la conférence, par S.E. M. Kim Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de l'UNESCO, accompagné de M. Jong Chang-gwon, conseiller à la délégation générale de la RPD de Corée en France.

Lors de la réception organisée par l'AAFC à l'occasion de la Fête du soleil, célébrée en RPD de Corée comme l'anniversaire de naissance du Président Kim Il-sung, fondateur du pays, Benoît Quennedey, président de l'AAFC, a observé que les avancées diplomatiques récemment opérées s'inscrivaient dans la continuité des politiques définies par le Président Kim Il-sung, développées par ses successeurs, le Dirigeant Kim Jong-il puis le Président Kim Jong-un : la réconciliation intercoréenne, comme voie vers la réunification du pays, sur la base du dialogue Nord-Sud et d'une réponse fédérale à la division de la nation coréenne ; la mise en place de capacités de défense autonomes (ayant trouvé leur expression dans la constitution en 2017 d'une capacité de dissuasion nucléaire opérationnelle), permettant aujourd'hui à la RPD de Corée de dialoguer sur un pied d'égalité avec les Etats-Unis.

S. E. M. Kim Yong-il a observé que les progrès diplomatiques récents étaient le fruit des efforts conjugués de tout le peuple coréen, du Nord comme du Sud, et non des propositions de puissances tierces. Dans ce contexte, il s'est félicité que l'offensive pour la paix et le dialogue initiée par le Président Kim Jong-un conduise, le 27 avril prochain, au troisième sommet historique Nord-Sud. Il a par ailleurs remercié l'AAFC pour son soutien constant à la cause de la nation coréenne.

Les discussions et les échanges se sont poursuivis autour d'un buffet coréen, pour la réalisation duquel l'AAFC remercie la communauté coréenne de la RPD de Corée en France.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?