Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 12:36

En éliminant au troisième tour de l'Open d'Australie le numéro 4 mondial Alexander Zverev, le Sud-Coréen Chung Hyeon (58e mondial) a frappé un grand coup en parvenant à se hisser pour la première fois en huitièmes de finale d'un tournoi du Grand chelem, où il a rencontré, ce lundi 22 janvier 2018, son idole Novak Djokovic, qu'il a battu en trois sets à l'issue d'une rencontre âprement disputée (6-7, 5-7, 6-7) qui lui ouvre les portes des quarts de finale. Portrait d'un prodige, formé à la rigoureuse école coréenne.

Qui est Chung Hyeon, la nouvelle star du tennis sud-coréenne ?

Né le 19 mai 1996 à Suwon (République de Corée), Chung Hyeon a grandi au milieu des balles de tennis, avec un père qui pratiquait ce sport et un grand frère plus âgé de trois ans, également joueur professionnel (Chung Hong, 629e joueur mondial). Il se fait un nom en remportant, la première édition du tournoi Next Gen, qui réunit huit espoirs du tennis mondial âgés de moins de 21 ans. Le meilleur joueur mondial âgé de moins de 21 ans, Alexander Zverev (numéro trois mondial au moment du tournoi), fait alors le choix de ne pas participer - il en est effet qualifié d'office pour les ATP Finals.

Or c'est précisément Alexander Zverev que rencontre Chung Hyeon au troisième tour de l'Open d'Australie, où Zverev doit concéder une défaite inattendue (5-7, 7-6(3), 2-6, 6-3, 6-0). Un résultat exceptionnel qui ne s'explique pas seulement par les défaillances du numéro quatre mondial, mais aussi par les impressionnantes qualités du jeune Coréen, comme l'a souligné Alexandre Coiquil pour Eurosport :

Mais on ne va pas minimiser une seconde ce qu'a fait Hyeon Chung. Très bon en fin de saison dernière où il avait remporté le Masters NextGen et accroché Rafael Nadal au Rolex Paris Masters, le 58e mondial a produit un tennis inspiré et intelligent pour aller chercher la victoire. Excellent côté revers, solide mentalement, notamment dans le 4e set où il a bataillé de longues minutes pour préserver son engagement (à 2-0), le joueur de 21 ans s'est offert le plus beau succès de sa jeune carrière en y mettant les formes. Pas un acte de naissance, mais on en est pas loin.

Mais comme les stars naissent toujours deux fois, Chung Hyeon a confirmé en sortant Novak Djokovic en huitièmes de finale. Il faut désormais compter avec une nouvelle idole du tennis mondial.

Sources :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?