Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 08:55

Le 29 novembre 2017, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a procédé à un nouveau tir de missile balistique intercontinental (acronyme anglais : ICBM) d'un missile de type Hwasong-15, capable d'atteindre l'ensemble du territoire américain. Les autorités nord-coréennes se sont félicité que leur pays dispose d'une force de dissuasion nucléaire complète pour faire face aux menaces des Etats-Unis. 

L'annonce du tir réussi a été faite à la télévision centrale de la RPD de Corée par la présentatrice Ri Chun-hee

L'annonce du tir réussi a été faite à la télévision centrale de la RPD de Corée par la présentatrice Ri Chun-hee

Selon les autorités nord-coréennes, l'engin a atteint une altitude de 4 475 kilomètres avant de s'abîmer en mer de l'Est à 950 kilomètres du site de lancement, après avoir survolé l'archipel nippon. Au regard de sa trajectoire, sa portée a été estimée à 13 000 kilomètres - la plus importante pour un missile balistique intercontinental nord-coréen à ce jour. Selon les experts occidentaux, le missile de type Hwasong-15 peut ainsi atteindre la totalité du territoire américain, ce qu'a confirmé l'agence nord-coréenne KCNA :  

Le système d'armes de type ICBM Hwasong-15 est un missile intercontinental équipé d'une ogive lourde extra-large capable de frapper la totalité du continent américain.

Doté d'une ogive nucléaire, ce missile de type ICBM représente ainsi une capacité de frappe (et donc de dissuasion) nucléaire complète. Le Point, dans un article ayant pour source l'Agence France Presse, a ainsi parlé de "bras d'honneur au président Trump", qui avait réaffirmé, lors de sa récente tournée asiatique, que jamais la RPD de Corée ne se doterait d'une telle force de dissuasion nucléaire et avait multiplié ces dernières semaines les manifestations hostiles à l'encontre de la Corée du Nord - manoeuvres militaires, nouvelles sanctions unilatérales, réinscription de la RPDC sur la liste des Etats soutenant le terrorisme. Comme toujours, cette attitude a provoqué la réaction de Pyongyang : le tir du 29 novembre 2017 montre sa volonté continue de renforcer ses capacités d'autodéfense, et non de céder à un diktat imposé par le plus lourd régime de sanctions jamais instauré au monde depuis la création des Nations unies en 1945.

Face à l'échec de la politique américaine de montée continue des tensions et des sanctions pour endiguer la puissance militaire nord-coréenne, dont le fiasco menace la paix en Asie du Nord-Est et dans le monde, l'Association d'amitié franco-coréenne plaide une nouvelle fois pour la paix par une sortie de crise dans le cadre d'un dialogue renouvelé, impliquant l'ensemble des parties concernées - comme le propose notamment la feuille de route sino-russe d'un double moratoire (de ses essais nucléaires et balistiques par Pyongyang, de ses manoeuvres militaires par Washington).

Source : 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?