Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 14:18

Du 12 au 19 août 2017, une délégation de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC), constituée notamment de son président, Benoît Quennedey, et de son secrétaire général, Patrick Kuentzmann, a visité la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), à l'occasion de l'anniversaire de la libération de la Corée de l'occupation japonaise, le 15 août 1945. Répondant à l'invitation du Comité des relations culturelles avec les pays étrangers de la RPD de Corée, cette visite coïncidait avec l'organisation du 5e Festival international en l'honneur des grands hommes du mont Paektu (après les rassemblements internationaux de février 2002, août 2005, février 2007 et avril 2012). Des délégations de plus de 60 pays ont participé au festival, dans un contexte marqué par un regain de tensions internationales autour de la péninsule coréenne. L'AAFC remercie les diplomates de la délégation générale de Corée en France ainsi que le Comité des relations culturelles, et tout particulièrement Mme Jong Un-a, secrétaire générale de l'Association d'amitié Corée-France, pour l'excellente organisation de leur séjour.

Situé à la frontière sino-coréenne, le mont Paektu, point culminant de la péninsule (2 744 m), occupe une place particulière pour la légitimité historique et politique de la République populaire démocratique de Corée en tant que lieu de naissance du Dirigeant Kim Jong-il et théâtre d'affrontements entre les troupes d'occupation japonaises et les partisans coréens menés par le Président Kim Il-sung, qui devait ensuite fonder la RPD de Corée le 9 septembre 1948. Le rassemblement international qui s'est tenu au sommet du Paektu, lors de la matinée du 14 août, puis la visite le même jour à l'ancien camp secret établi au pied de la montagne, lieu de naissance de Kim Jong-il le 16 février 1942, ont ainsi constitué des temps forts des manifestations.

Le lac Chon, au sommet du mont Paektu (photo : AAFC)

Le lac Chon, au sommet du mont Paektu (photo : AAFC)

Rassemblement international au sommet du mont Paektu, le 14 août 2017 (photo : AAFC)

Rassemblement international au sommet du mont Paektu, le 14 août 2017 (photo : AAFC)

Visite au camp secret du mont Paektu, le 14 août 2017 (photo : AAFC)

Visite au camp secret du mont Paektu, le 14 août 2017 (photo : AAFC)

La délégation de l'AAFC a aussi participé à une réunion internationale de célébration du 15 août, anniversaire de la libération de la Corée, au Palais de la culture de Pyongyang, en présence du président du praesidium de l'Assemblée populaire suprême de la RPD de Corée Kim Yong-nam, et à une réunion de solidarité avec le peuple coréen le 16 août, à l'issue de laquelle les participants ont adopté une lettre au secrétaire général des Nations unies. Rappelant l'attachement à la paix et à la sécurité internationale, la lettre des participants à la réunion de solidarité du 16 août a dénoncé la résolution 2371 du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que les manœuvres militaires et les sanctions impulsées par les Etats-Unis qui aggravent les tensions et font courir le danger d'une nouvelle guerre dans la péninsule coréenne. Intervenant à la tribune lors de cette réunion de solidarité, le vice-président du Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (FUNCINPEC) a apporté le plein soutien de son parti à la déclaration gouvernementale de la RPD de Corée du 7 août 2017 adoptée à la suite de la résolution 2371, et rappelé les liens étroits entre Coréens de la RPDC et Cambodgiens fondés sur les relations d'amitié entre le Président Kim Il-sung et le Prince Norodom Sihanouk. Parmi les autres invités de marque lors des cérémonies, la présence de l'ancien Premier ministre (communiste) népalais Madhav K. Nepal témoignait du soutien constant de la RPD de Corée aux mouvements de libération nationale et d'émancipation du Tiers-monde.

Retour de la délégation de l'AAFC de Corée du Nord : priorité à la construction du socialisme dans le respect de la souveraineté nationale
Retour de la délégation de l'AAFC de Corée du Nord : priorité à la construction du socialisme dans le respect de la souveraineté nationale
Réunion internationale au Palais de la culture de Pyongyang, le 15 août 2017 (photos : TV coréenne)

Réunion internationale au Palais de la culture de Pyongyang, le 15 août 2017 (photos : TV coréenne)

Le déplacement de la délégation de l'AAFC à la zone démilitarisée (DMZ), ainsi que la visite au Musée de la victoire dans la guerre de libération de la patrie (selon l'expression consacrée en Corée du Nord pour désigner la guerre de Corée), ont rendu compte du lien fondamental entre la constitution aujourd'hui par la RPD de Corée d'une force de dissuasion nucléaire autonome pour faire face aux Etats-Unis et les combats qui ont été menés hier contre le Japon impérial, qui a occupé la Corée de 1910 à 1945, puis les troupes des Nations unies sous commandement américain, de 1950 à 1953.

Déplacement dans la zone démilitarisée séparant les deux Corée, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

Déplacement dans la zone démilitarisée séparant les deux Corée, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

Zone démilitarisée, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

Zone démilitarisée, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

Plus que jamais, les autorités nord-coréennes poursuivent la ligne dite byeongjin de développement simultané d'une force de dissuasion nucléaire et de l'économie pour élever le niveau de vie de la population. En ouverture de la réunion internationale du 15 août, un film diffusé aux participants rappelait qu'en RPD de Corée, sur la base des idées du Juche (autonomie) créées par le Président Kim Il-sung et de la politique de Songun (priorité aux affaires militaires) suivie par le Dirigeant Kim Jong-il qui avait permis de préserver le système socialiste après la disparition de l'URSS et des démocraties populaires, le pays dirigé par le Maréchal Kim Jong-un mettait l'accent sur la construction du socialisme en Corée, la notion de socialisme à la coréenne revenant ainsi de manière récurrente dans les discours et les slogans. Symbole de cette orientation mettant l'accent sur le progrès technique, après le lancement réussi du satellite artificiel Kwangmyongsong-4 en février 2016, une maquette en grandeur réelle de la fusée Unha-3 figure au centre du nouveau complexe consacré aux sciences et aux techniques qui, sur un site de 106 600 m2 implanté sur l'île Suk à Pyongyang, est à la fois un lieu d'études et un outil de vulgarisation des connaissances.

Le Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

Le Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

Réplique en grandeur réelle de la fusée Unha-3 au Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

Réplique en grandeur réelle de la fusée Unha-3 au Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

 Au Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

Au Complexe des sciences et techniques de Pyongyang, le 16 août 2017 (photo : AAFC)

Les membres de la délégation de l'AAFC ont eu un entretien le 16 août avec le département des relations internationales du Parti du travail de Corée et rencontré le 17 août le président du praesidium de l'Assemblée populaire suprême Kim Yong Nam, lequel exerce les fonctions de chef de l'Etat, La délégation française a aussi profité de ce séjour pour faire progresser les coopérations concrètes entre la France et la RPD de Corée, notamment lors d'une rencontre avec les professeurs de l'Université d'architecture de Pyongyang auxquels ils ont remis de la documentation.

Rencontre entre Benoît Quennedey, président de l'AAFC, et Kim Yong-nam, président du praesidium de l'Assemblée populaire suprême, au Palais des congrès de Mansudae à Pyongyang, le 17 août 2017 (photo : TV coréenne)

Rencontre entre Benoît Quennedey, président de l'AAFC, et Kim Yong-nam, président du praesidium de l'Assemblée populaire suprême, au Palais des congrès de Mansudae à Pyongyang, le 17 août 2017 (photo : TV coréenne)

L'AAFC rendra compte ultérieurement de ce déplacement, auprès de ses adhérents et sympathisants et de toutes celles et tous ceux qui souhaitent disposer d'un témoignage direct différent des témoignages médiatiques à charge sur le pays le plus décrié au monde.

La rue Mirae à Pyongyang, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

La rue Mirae à Pyongyang, le 18 août 2017 (photo : AAFC)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC Voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)