Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 21:22

Le 22 avril 2017, l'avocat Daniel-Charles Badache, professeur d'université en droit international à l'Université de Caen, nous a quittés, à l'âge de 70 ans, des suites d'une longue maladie. L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) salue la mémoire d'un homme qui s'était également engagé, avec nous, pour la paix et la réunification de la Corée, et présente ses condoléances à sa famille, ses collègues et ses amis.

L'AAFC salue la mémoire de Maître Daniel Charles Badache

La triste nouvelle nous est parvenue de la part de sa famille : son épouse, Véronique Demillière-Badache, nous a remerciés pour avoir permis à Maître Badache d'effectuer, en famille, un voyage en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) qui l'avait « passionné ».

Effectivement passionné et passionnant, Daniel-Charles Badache avait en effet voulu contribué à résoudre la question coréenne : spécialiste de l'histoire récente, notamment des deux guerres mondiales, il avait ainsi fait visiter le Mémorial de Caen à une délégation diplomatique nord-coréenne conduite par S.E. Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée, ambassadeur auprès de l'UNESCO. Après une première visite en RPD de Corée, il avait pour projet de retourner dans le pays, mais ses soucis de santé ne lui avaient pas permis de concrétiser cette nouvelle visite.

L'intérêt qu'il avait manifesté pour la question coréenne était dans la suite logique de ses centres d'intérêt et de ses engagements, multiples : membre du Parti socialiste (aux côtés de l'avocat Louis Mexandeau) puis de la Gauche moderne, Européen convaincu, sportif accompli et notamment grand amateur de basket (il avait été président du Caen Basket Calvados - Caen BC), il avait aussi été un membre actif de l'Association France-Israël et était un fin connaisseur des Etats-Unis. Rapprocher les points de vue de parties a priori irréconciliables était ainsi pour cet humaniste un défi, à la mesure du rôle que joue ou devrait jouer le droit international public pour préserver la paix dans le monde.

L'AAFC a par ailleurs le regret de signaler la disparition de deux ses plus anciennes et fidèles adhérentes : sa doyenne, Suzanne Chevallier (née Lecureur), dans le Loiret, le 9 février 2017 à 103 ans, et la doyenne du comité régional Bourgogne-Franche-Comté, Germaine Hauet-Mercier, le 10 décembre 2016 à Buxy, en Saône-et-Loire, à l'âge de 94 ans. Germaine Hauet-Mercier était membre du comité du souvenir Jean Pierson, qui a pour but d'assurer la mémoire de la Résistance dans la côte chalonnaise, en particulier du maquis FTP qui avait été créé à Bissy-sur-Fley et actif dans le bois de Collonge-en-Charollais. L'AAFC présente ses condoléances à leurs familles et à leurs proches.

Source :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)