Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 19:03

Dans le Tiers Monde, le Président Kim Il-sung, fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et dont le 105e anniversaire est célébré au Nord de la péninsule le 15 avril 2017, bénéficie d'une image positive, à la hauteur de ses engagements anti-impérialistes et anti-colonialistes, y compris dans la lutte contre les régimes d'apartheid. Dans ce contexte, la République du Congo - où le Président de l'Assemblée populaire suprême de la RPD de Corée Kim Yong-nam, qui exerce les fonctions de chef de l'Etat, s'est rendu à plusieurs reprises (notamment en 2014) - maintient ses liens de solidarité avec la RPD de Corée, comme en a témoigné une conférence qui s'est tenue le 13 avril 2017, au siège de l’Association congolaise d’amitié entre les peuples (Acap), en présence d'André Massamba, secrétaire général adjoint du Parti congolais du travail (PCT), parti du Président Denis Sassou-Nguesso. Nous reproduisons ci-après le compte rendu de cette manifestation, publié par Parfait Wilfried Douniama sur le site de l'Agence d'information d'Afrique centrale, qui précise également les coopérations bilatérales entre les deux pays (en particulier dans les domaines de la santé et de l'agriculture).

André Massamba, secrétaire général adjoint du PTC, entouré de Choe Song Chol, conseiller permanent auprès de l'ambassade de la RPD de Corée en République du Congo, et de Vital Balla, président de l'ACAP.

André Massamba, secrétaire général adjoint du PTC, entouré de Choe Song Chol, conseiller permanent auprès de l'ambassade de la RPD de Corée en République du Congo, et de Vital Balla, président de l'ACAP.

Amitié entre les peuples : l’Acap et l’ambassade de Corée commémorent le 105e anniversaire de Kim Il Sung

Né en 1912, l’ancien président de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) est décédé en 1994. En effet, issu d’une famille paysanne pauvre à l’époque de la domination japonaise, Corée, Kim IL Sung s’était engagé dans la lutte révolutionnaire à moins de quinze ans. Témoignant de son action, le conseiller permanent près l’ambassade de la RPDC en République du Congo, Choe Song Chol, a rappelé que Kim Il Sung avait accompli de grands exploits dans l’œuvre de réunification de la Corée. Ceci en présentant une série de projets en la matière, notamment les trois principes de la réunification de la patrie, le projet de fondation d’une République fédérale démocratique du Coryo et le programme en dix points pour la grande union de toute la nation.

« Il mena ses intenses activités pour l’union et la cohésion du mouvement socialiste du monde et pour le mouvement des non-alignés et leur développement, contribuant ainsi largement à l’accomplissement de l’œuvre d’émancipation des peuples », a indiqué le conseiller permanent près l’ambassade de la RPDC au Congo.

Le président de l’Acap a, de son côté, indiqué que Kim Il Sung était considéré comme un éminent leader du 20e siècle, car il avait créé les idées du Juche et Songun en donnant une nouvelle voie à la révolution coréenne. « Les idées du Juche et du Songun se sont propagées rapidement dans les cinq continents. Les peuples progressistes ont pu marcher avec confiance vers un avenir certain de l’être de l’indépendance tout en considérant ces idées comme arme inestimable garantissant la victime des causes justes », se souvient encore Vital Balla.

D’après lui, dans sa vocation d’être et de faire, le président Kim Il Sung avait élaboré la ligne de soutien actif aux pays et peuples qui luttaient sous le drapeau de l’indépendance contre l’impérialisme. Il a également rappelé que le comité d’amitié Congo-Corée de l’Acap a toujours insisté sur le fait qu’il faut mettre un accent particulier dans le domaine agricole. Ceci pour le renforcement de l’amitié inter-paysans qui date déjà de 50 ans dans le cadre de l’économie rurale.

« Le cinquantenaire de l’amitié des peuples a toujours commencé par le premier pas, c’est-à-dire la première année et nous avons beaucoup à faire ensemble, surtout après la visite en Corée de notre ministre de la Santé et de la population où plusieurs accords ont été signés », a souligné le président de l’Acap.

L’ONG congolaise, dont une délégation avait été reçue par l’ancien président coréen a souvent, a indiqué son président, mis en exergue les enseignements du Juche, dans le processus de lutte pour la défense et les victoires pour les causes justes. Vital Balla a, enfin, déclaré que l’endurance, la transmission aux autres bonnes conduites : la paix, solidarité, la justice sociale constituent jusqu’à présent l’une des pièces maîtresses du savoir-faire de son association qui est féconde en matière de développement pluriel.

Le Président Kim Il-sung honoré par le Parti congolais du travail

L’initiative, consistant à célébrer cet anniversaire, a été saluée par le secrétaire général adjoint du PCT. En effet, André Massamba a encouragé l’Acap à aller de l’avant et à conserver les relations avec les pays amis qui font attention au Congo. « Je crois qu’une activité comme celle-ci ne devrait pas être la dernière, mais soyez-en sûrs que nous serons toujours à vos côtés », a-t-il rassuré.

Parfait Wilfried Douniama

Crédit photo Adiac

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Afrique-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)