Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 13:01

Le comité national de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s'est réuni à Paris le 9 février 2017, en présence d'une délégation de la délégation générale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en France conduite par M. Ri Ho-yong, conseiller. Les participants ont donné corps aux principes de coopération et d'échanges qui guident l'AAFC en débattant des moyens de mener à bien divers projets culturels, scientifiques et universitaires.

Réunion du comité national de l'AAFC : favoriser les coopérations et l'amitié franco-coréenne

Après l'ouverture des travaux du comité national par Guy Dupré, président de l'AAFC, Patrick Kuentzmann, secrétaire général, a rappelé l'ordre du jour du comité national, puisque l'année 2017 sera riche en anniversaires de dates marquantes pour la réunification de la Corée.

Alors que la session du comité national coïncidait avec le 75e anniversaire de la naissance du Dirigeant Kim Jong-il, le 16 février 1942, Benoît Quennedey, vice-président de l'AAFC chargé des actions de coopération, a souligné la contribution de Kim Jong-il au dialogue intercoréen, notamment lors de l'organisation à Pyongyang des sommets du 15 juin 2000 et du 4 octobre 2007. Il est également revenu sur le développement par la RPD de Corée d'un programme nucléaire et balistique destiné à dissuader toute attaque américaine, tout en observant que les autorités nord-coréennes faisaient leur l'objectif d'une dénucléarisation générale, mais qu'un désarmement unilatéral ne pouvait être envisagé car il menacerait la souveraineté et l'indépendance de la RPD de Corée.

M. Ri Ho-yong a mis en exergue la volonté du Maréchal Kim Jong-un, dans la continuité des politiques développées par Kim Il-sung et Kim Jong-il, d'atteindre l'objectif d'une réunification pacifique et indépendante de la Corée – conformément aux orientations définies lors du septième Congrès du Parti du travail de Corée, en mai 2016, et dans le discours de Nouvel An du 1er janvier 2017. La célébration, en 2017, du 45e anniversaire du communiqué conjoint du 4 juillet 1972 et du 10e anniversaire de la déclaration conjointe Nord-Sud du 4 octobre 2007 doit, plus que jamais, permettre de franchir une nouvelle étape sur la voie de la réunification de la Corée. La récente visite en Corée du Sud et au Japon du secrétaire américain à la Défense James Mattis, suivant un discours très belliciste, atteste cependant que la volonté de dialogue n'est pas partagée côté américain.

À son échelle, l'Association d'amitié franco-coréenne entend favoriser les échanges et le dialogue entre la France et l'ensemble de la Corée, afin de permettre une pleine insertion de la RPD de Corée sur la scène internationale et éloigner les dangers de guerre. Le comité jeunes et étudiants de l'AAFC, dont le président a pris la parole au cours de la réunion du comité national, entend favoriser les initiatives en direction de la jeunesse. Tel est également le sens des déplacements envisagés en RPD de Corée de plusieurs délégations de l'AAFC au cours de l'année 2017 – notamment une délégation du Comité Espéranto, au printemps, et une délégation de la direction nationale en août 2017, ainsi que de l'organisation à Paris, en juin 2017, d'une conférence internationale avec les associations d'amitié dans le monde, 40 ans après la conférence internationale ayant donné naissance au Comité international de liaison pour la paix et la réunification en Corée (CILRECO), afin de resserrer les liens de solidarité internationale.

Dans un contexte marqué par un probable retour au pouvoir des démocrates à Séoul, qui augurerait d'une reprise des échanges Nord-Sud et d'une certaine détente internationale, le comité national de l'AAFC a aussi décidé d'interroger les candidats à l'élection présidentielle sur la situation dans les deux Corée, tout en soulignant la nécessité d'une présence encore plus active dans les médias – alors que les récents événements internationaux ont traduit un biais particulièrement défavorable à la Corée du Nord. Enfin, l'assemblée générale annuelle a été fixée au 15 avril 2017.

Réunion du comité national de l'AAFC : favoriser les coopérations et l'amitié franco-coréenne
Réunion du comité national de l'AAFC : favoriser les coopérations et l'amitié franco-coréenne
Réunion du comité national de l'AAFC : favoriser les coopérations et l'amitié franco-coréenne
Réunion du comité national de l'AAFC : favoriser les coopérations et l'amitié franco-coréenne

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)