Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 14:17

Alors que les Nord-Coréens célèbrent, le 16 février 2017, le 75e anniversaire de la naissance de leur ancien dirigeant Kim Jong-il, et que l'année 2017 marque le 45e anniversaire du communiqué conjoint Nord-Sud du 4 juillet 1972 et le 10e anniversaire de la déclaration Nord-Sud du 4 octobre 2007, une citation est fréquemment attribuée à Kim Jong-il : "the overall relations between the North and the South have developed in favor of national reconciliation, unity and reunification" - qu'on peut traduire en français par : "Globalement les relations entre le Nord et le Sud se sont développées en faveur de la réconciliation nationale, de l'unité et de la réunification". L'Association d'amitié franco-coréenne revient sur le contexte et la signification de cette citation. 

Kim Dae-jung et Kim Jong-il à Pyongyang le 15 juin 2000

Kim Dae-jung et Kim Jong-il à Pyongyang le 15 juin 2000

Tout d'abord, il convient d'observer que cette citation, attribuée à Kim Jong-il par l'agence de presse nord-coréenne KCNA, est tronquée : la citation complète précise que les relations intercoréennes se sont développées en faveur de la réconciliation nationale, de l'unité et de la réunification "depuis la publication de la déclaration conjointe du 15 juin" 2000, c'est-à-dire au lendemain du sommet à Pyongyang entre le président sud-coréen Kim Dae-jung et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il.

Cette déclaration est donc postérieure au premier sommet intercoréen et elle montre la confiance alors exprimée par Kim Jong-il et la République populaire démocratique de Corée dans l'approfondissement du dialogue et des échanges intercoréens. Elle a été exprimée lors d'une rencontre à Pyongyang, le 12 août 2000, entre Kim Jong-il et les représentants de médias sud-coréens. A cette occasion, Kim Jong-il a également déclaré, toujours selon KCNA, qu'il était prêt à rencontrer toute personne qui soutenait la Déclaration du 15 juin 2000, qu'elle appartienne à la majorité politique sud-coréenne d'alors (les démocrates) ou à l'opposition (conservatrice).

Cette déclaration était donc riche de promesses pour l'avenir des relations Nord-Sud. Malheureusement, après le retour au pouvoir à Séoul des conservateurs en 2008, les autorités sud-coréennes n'ont pas honoré les engagements pris lors des déclarations conjointes Nord-Sud du 15 juin et du 4 octobre 2007, et les relations intercoréennes sont revenues à un état de confrontation tandis que les acquis de dix ans de dialogue et d'échanges Nord-Sud ont été progressivement déconstruits.

Source :

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)