Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 00:53

Les 27 et 28 août 2016 la Ligue de la jeunesse socialiste Kim Il-sung, qui regroupe 5 millions de membres en RPD de Corée, a tenu son 9e Congrès à Pyongyang, en présence de Kim Jong-un. A cette occasion, l'organisation de masse de la jeunesse en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a changé de nom : fondée en 1946 comme Ligue de la jeunesse démocratique de Corée du Nord (puis de Corée), devenue en 1964 la Ligue de la jeunesse travailleuse de Corée et en 1996 la Ligue de la jeunesse socialiste Kim Il-sung, elle a été rebaptisée Ligue de la jeunesse kimilsungiste-kimjongiliste lors du congrès d'août 2016. Deux organisations de jeunesse communistes françaises avaient adressé des messages à leurs camarades coréens à l'occasion de leur Congrès : le groupe "La relève" (formé autour du groupe "Intervention communiste", du nom de son journal), et les Jeunes pour la renaissance communiste en France (JRCF), organisation de jeunesse du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF). Nous revenons ci-après en images sur ce Congrès.

Retour en images sur le congrès de la Ligue de la jeunesse kimilsungiste-kimjongiliste
Retour en images sur le congrès de la Ligue de la jeunesse kimilsungiste-kimjongiliste
Retour en images sur le congrès de la Ligue de la jeunesse kimilsungiste-kimjongiliste
Retour en images sur le congrès de la Ligue de la jeunesse kimilsungiste-kimjongiliste

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)