Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 21:09

A l'issue des négociations qui se sont tenues au Bourget dans le cadre de la 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), l'accord de Paris sur le climat a été approuvé par l'ensemble des 195 délégations nationales présentes, le 12 décembre 2015. L'accord a ensuite été signé le 22 avril 2016 par la plupart des pays de la planète (à l'exception notable, entre autres, de l'Arabie Saoudite, du Chili, de l'Irak, du Nigéria et de la Zambie) - dont la République de Corée (Corée du Sud) et la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Alors que l'entrée en vigueur du texte est subordonnée à sa ratification par au moins 55 pays représentant 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, la RPD de Corée a ratifié l'accord de Paris dès le 1er août 2016 - étant ainsi l'un des premiers pays d'Asie à s'engager pour son application le plus rapidement possible. 

Victime d'inondations et de sécheresses aux effets dramatiques, notamment depuis les années 1990, la RPD de Corée a fortement souffert du changement climatique : c'est dans ce contexte que S.E. M. Ri Su-yong, ministre des Affaires étrangères de la RPD de Corée, a participé aux travaux de la COP21, en rappelant la politique conduite par son pays pour lutter contre la déforestation et en fixant un objectif de réduction de 37,4 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux années 1990. L'importance de l'enjeu écologique pour les autorités nord-coréennes expliquait ce déplacement exceptionnel, dans la capitale française, d'un membre du gouvernement de la RPD de Corée, la France n'accueillant généralement que des personnalités ayant rang de vice-ministre. 

Les Etats insulaires, particulièrement menacés par la montée des eaux consécutive aux évolutions climatiques, sont nombreux parmi les 15 premiers pays ayant ratifié l'accord de Paris sur le climat, dès le 22 avril 2016. Parmi ces 15 Etats, deux sont asiatiques : les îles Maldives et la Palestine. La RPD de Corée a été le troisième pays d'Asie (et le 22e au monde) à ratifier l'accord sur le climat, le 1er août 2016, avant la Chine (le 3 septembre 2016, à l'occasion de la réunion du G20 sur son territoire) et le Laos (le 7 septembre). 

Avant que la Chine et les Etats-Unis, qui représentent 20,09 % et 17,89 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ne ratifient l'accord sur le climat, seuls trois Etats représentant plus de 0,1 % des émissions avaient déjà ratifié cet accord : la République populaire démocratique de Corée (0,23 %), la Norvège (0,14 %) et le Cameroun (0,45 %). 

La République de Corée (1,85 %) a signé l'accord mais ne l'a pas encore ratifié.

Principale source : 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)