Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:09

Le monstrueux attentat terroriste perpétré, dans la nuit du 11 au 12 juin 2016, par un homme se revendiquant de Daech, et qui a ciblé le club gay le "Pulse" à Orlando, aux Etats-Unis, a causé 49 morts et 53 blessés, selon un dernier bilan. Comme lors de précédentes attaques terroristes dans le monde (notamment lors des attentats de Paris le 13 novembre 2015), les deux gouvernements coréens ont vivement condamné un acte de barbarie. 

Message diffusé par la boîte de nuit où a été perpétré l'attentat

Message diffusé par la boîte de nuit où a été perpétré l'attentat

Le 13 juin 2016 l'agence officielle KCNA de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) et le quotidien Rodong Sinmun ont rendu compte de l'attentat, en dénonçant l'organisation Etat Islamique (Daech) et le caractère homophobe de ce crime :

Par ailleurs, l'organisation terroriste internationale Etat islamique a déclaré que l'attaque contre la boîte de nuit gay d'Orlando, qui a causé 100 morts et blessés, avait été menée par l'un de ses combattants.

Les deux médias nord-coréens ont aussi rendu compte de la réaction du Président américain Barack Obama, citant ce dernier quand il a condamné cette "tuerie de masse" comme un "acte de terreur".

Au Proche-Orient, la RPD de Corée soutient de longue date la Syrie dans son combat contre l'organisation Etat islamique.

Pour sa part, la Présidente de la République de Corée (Corée du Sud), Mme Park Geun-hye, a présenté ses condoléances aux familles des victimes, en réaffirmant la solidarité traditionnelle de la Corée du Sud avec les Etats-Unis dans une lettre qu'elle a adressée au Président Barack Obama :

La Corée du Sud sera aux côtés des Etats-Unis (...) Nous prions pour les âmes des victimes et présentons nos profondes condoléances aux familles endeuillées. Nous prions aussi pour le prompt rétablissement des blessés (...) J’affiche ma grande solidarité à votre volonté ferme de ne pas céder à la peur.

http://french.yonhapnews.co.kr/international/2016/06/14/0400000000AFR20160614001400884.HTML

Si la République de Corée n'est, pour sa part, pas directement engagée dans la guerre contre l'organisation Etat islamique, la présence d'un petit nombre de djihadistes en Corée du Sud avait soulevé dans la société une forte inquiétude, relayée par les médias sud-coréens en fin d'année dernière.

Autres sources que celles citées dans l'article : 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)