Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 17:30

Le 16 juin 2016, l'Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a ratifié la Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée, dite Convention de Palerme - où cette convention a été signée en décembre 2000, en hommage au juge Giovanni Falcone. La RPD de Corée, souvent mise en cause par les néoconservateurs pour ses activités prétendument illicites, réaffirme ainsi son engagement dans la lutte contre la criminalité transnationale.

La nouvelle a été donnée par une dépêche de l'agence nord-coréenne KCNA en date du 16 juin 2016 : l'organe permanent de l'Assemblée nationale de la RPD de Corée a ratifié, le même jour, la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale, entrée en vigueur le 29 septembre 2003, après avoir été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 15 novembre 2000. La convention, qui appréhende de manière globale la lutte  contre la criminalité organisée au niveau international, a été complétée par plusieurs protocoles additionnels portant sur la traite des personnes, le trafic illicite des migrants, le blanchiment d'argent, ainsi que la fabrication et le trafic d’armes à feu.

La dépêche de l'agence KCNA a ainsi présenté l'objet de la Convention de Palerme :

Elle précise les droits et obligations qui engagent les signataires pour renforcer la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité internationale organisée, dont le blanchiment d'argent, le terrorisme et le trafic illicite de drogue.

La mention spécifique du terrorisme est à relever, l'annonce de cette ratification intervenant quelques jours après une nouvelle condamnation du terrorisme international par la Corée du Nord - au lendemain de l'attentat contre une boîte de nuit gay à Orlando, en Floride.

L'instrument de ratification sera présenté au secrétaire général des Nations Unies, le Sud-Coréen Ban Ki-moon.

Source :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)