Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 21:09

Le 27 février 2016, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a tenu son assemblée générale annuelle au siège national du Secours populaire français à Paris - avec lequel elle mène de longue date une action de solidarité en direction des populations coréennes. Dans un contexte marqué par un regain de tensions dans la péninsule coréenne, l'AAFC joue plus que jamais un rôle irremplaçable, en France, pour favoriser le dialogue, la paix et la réunification dans la péninsule coréenne où la guerre froide n'a jamais pris fin.

Assemblée générale 2016 : l'AAFC à l'avant-garde du combat pour la paix et la réunification en Corée

En ouverture des travaux de l'assemblée générale, Guy Dupré, président de l'AAFC, a rappelé le contexte où s'inscrivait son action, dans un contexte lourd de menaces de conflit dans la péninsule coréenne. Pour sa part, l'AAFC a toujours été fidèle à ses idéaux depuis sa fondation en 1969 : favoriser le dialogue, les échanges et la coopération entre la France et l'ensemble de la Corée, avec la certitude qu'il s'agit de la meilleure garantie pour la paix en Asie du Nord-Est et la réunification de la péninsule.

Présentant le rapport d'activité 2015, Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, a relevé les attaques dont l'association avait été la cible de la part des services secrets sud-coréens - ce qui devait s'interpréter comme une rançon de son succès, alors que l'année écoulée avait vu une intensification des activités de l'AAFC, en soutien notamment aux démocrates et aux défenseurs des libertés publiques en Corée du Sud, et aux pacifistes - coréens comme japonais - à l'occasion du soixante-dixième anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale. L'engagement de l'AAFC aux côtés du Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud (CILD), présidé par Jean Salem, ainsi que du collectif Solidarité pour les libertés et la démocratie en Asie (SOLIDA), constitué notamment par des Japonais et des Coréens opposés à la révision de l'article 9 de la Constitution japonaise, constituent ainsi des axes majeurs des actions passées et futures de l'AAFC.

L'année 2015 a aussi été marquée par un renforcement des activités de coopération, en particulier avec l'accueil en France d'une délégation de jeunes artistes handicapés en février 2015, et le soutien au déplacement en RPD de Corée de Damien Jamet, maître de conférences à l'IUT de Saint-Dié (Université de Lorraine), qui a inauguré une coopération universitaire inédite entre la France et la Corée du Nord dans le domaine scientifique.

Enfin, l'AAFC a déployé une importante action de communication et de conférences publiques, notamment en direction des milieux étudiants et universitaires. Celle-ci s'appuie sur une connaissance privilégiée de la RPD de Corée, loin des clichés et du prêt-à-penser véhiculés par les médias, grâce notamment au séjour régulier de délégations de l'AAFC dans le Nord de la péninsule - un déplacement ayant eu lieu à l'occasion du soixante-dixième anniversaire de la fondation du Parti du travail de Corée, le 10 octobre 1945.

Présentant ensuite le rapport d'orientation 2016, Benoît Quennedey, vice-président de l'AAFC chargé des actions de coopération, a souligné les enjeux que constituait l'encouragement à la paix et à la réunification en Corée dans le contexte actuel de graves tensions alimentées par les Etats-Unis et un pouvoir sud-coréen de plus en plus autoritaire. A cet égard, le soutien aux défenseurs des droits de l'homme en Corée du Sud représente un objectif prioritaire des activités de l'AAFC, compte tenu des prochaines échéances électorales au Sud de la péninsule (législatives d'avril 2016 et présidentielle de décembre 2017) : le contexte actuel exige un renforcement de la solidarité avec les militants politiques et syndicaux emprisonnés, ainsi qu'un appui toujours croissant à l'exercice de libertés fondamentales d'expression et de réunion de plus en plus menacées.

Au regard du rôle joué par l'AAFC dans le mouvement international de solidarité pour la paix et la réunification en Corée, exprimé notamment lors de la participation d'une délégation à la conférence internationale tenue à Helsinki en septembre 2015, le rapport d'orientation a proposé que l'AAFC prenne l'initiative d'une réunion internationale à Paris au début de l'année 2017, qui marquera le quarantième anniversaire de la fondation du Comité international pour la paix et la réunification en Corée (CILRECO).

Jacky Lemeur a ensuite présenté le rapport financier : alors que les cotisations et dons représentent la quasi-totalité des ressources de l'AAFC, la hausse de 18 % du produit des cotisations en 2015, pour encourageante qu'elle soit, ne doit toutefois pas masquer la nécessité d'un renforcement de l'association pour accroître sa visbilité, son audience et ses moyens d'action.

De gauche à droite : Benoît Quennedey, Guy Dupré et Patrick Kuentzmann

De gauche à droite : Benoît Quennedey, Guy Dupré et Patrick Kuentzmann

Les débats sur les trois rapports ont notamment porté sur la solidarité avec les militants des droits de l'homme au Sud, le soutien aux pacifistes en Asie de l'Est et les contacts avec le ministère français des Affaires étrangères.

Après une adoption à l'unanimité des rapports d'activité, d'orientation et financier, l'AAFC a renouvelé ses instances nationales.

Enfin, S.E M. Kim Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, et M. Ri Ho-yong, conseiller politique à la délégation générale de la RPDC, ont rejoint les participants, autour d'un pot convivial ayant clôturé des travaux riches d'ambitions et d'espoirs.

De gauche à droite : André Aubry, président d'honneur de l'AAFC, MM. Kim Yong-il et Ri Ho-yong

De gauche à droite : André Aubry, président d'honneur de l'AAFC, MM. Kim Yong-il et Ri Ho-yong

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)