Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 23:37

Les huit filles du groupe sud-coréen "Oh my girl" ont été refoulées des Etats-Unis, ayant été détenues à l'aéroport de Los Angeles avant de retourner en Corée. Selon leur maison de production WM Entertainment, les douaniers les auraient prises pour des travailleuses du sexe, en raison de leur jeune âge.

Les chanteuses de "Oh my girl" refoulées des Etats-Unis... car soupçonnées d'être des travailleuses du sexe

Elles étaient venues aux Etats-Unis pour faire le shooting de la couverture de leur album. Mais les huit filles du girlsband Oh My Girl n'ont pas été admises sur le territoire américain. Après que leurs habits et leurs accessoires eurent été fouillés, elles ont été détenues pendant quinze heures, ayant été soupçonnées d'être des travailleuses du sexe, selon le communiqué publié par leur agence.

Le groupe devait également se produire, le lendemain de son arrivée, lors d'une soirée de gala.

Si l'attitude des douaniers américains est extrêmement regrettable, elle renvoie aussi à la question de l'emploi de personnes de plus en plus jeunes par les sociétés sud-coréennes productrices de musique K-Pop - avec des mises en scène sexuelles parfois quasi-explicites. Leur exploitation par la société du spectacle mérite pour le moins débat, quant à leurs droits et à leur statut.

Par ailleurs, le groupe venant d'être nouvellement créé, cette publicité imprévue pourrait finalement constituer une aubaine pour WM Entertainement.

Source :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)