Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 17:26

Le 28 août 2015, le ministère sud-coréen de l'Environnement a validé le projet de construction d'une ligne de téléphérique longue de 3,5 kilomètres sur le mont Seorak, point culminant (à 1 708 m) de la chaîne des monts Taebaek, au Sud-Est de la péninsule. L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) soutient les défenseurs de l'environnement qui s'opposent à ce projet, lequel dénaturerait l'une des plus belles montagnes coréennes, au coeur d'un parc national désigné par l'UNESCO comme l'une des réserves mondiales de la biosphère en 1982.

Non au projet de téléphérique sur le mont Seorak !

A deux reprises depuis 2012, le projet de téléphérique a dû être reporté : la première fois en raison de son impact sur le paysage, la seconde en raison de l'évaluation des menaces qu'il ferait peser sur l'habitat naturel du goral, capridé menacé d'extinction et protégé tant au Nord qu'au Sud de la péninsule.

Mais les défenseurs du projet ont trouvé un soutien de poids en la personne de la Présidente Park Geun-hye, peu soucieuse de défense de l'environnement et surtout entièrement acquise aux intérêts des promoteurs désireux de relancer le tourisme dans une zone peu développée - car les 3,4 millions de visiteurs des splendides paysages du mont Seorak sont vieillissants, et un téléphérique favoriserait leur accès... et remplirait les poches des magnats de l'industrie touristique locale.

Dans ce contexte, tous les arguments ont été utilisés : estimation fallacieuse des retombées économiques (trois fois supérieures au coût du projet, estimé à 34,2 millions d'euros par l'Institut coréen pour l'environnement, ICE), comme l'a montré le député d'opposition Woo Won-shik ; occultation des externalités négatives sur l'environnement et de leur coût ; réévaluation des dommages sur l'habitat naturel du goral (alors que l'accroissement du nombre de touristes génèrera automatiquement des dommages, pour le goral et d'autres espèces) ; avis favorable (à une courte majorité), nous dit-on, d'une opinion publique manipulée... et, inévitablement, proximité avec les sites des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, qui sert également de prétexte au projet d'aménagement d'une piste de ski près du mont Gariwang, lequel détruira une forêt ancienne de 500 ans... avec la promesse des organisateurs des Jeux de restaurer la forêt après la fête olympique !

Les Jeux de Pyeonchang, prétexte de l'accélération du calendrier, auront lieu en 2018. Mme Park Geun-hye, qui achèvera son unique mandat (la Constitution sud-coréenne n'autorise pas une réélection immédiate du chef de l'Etat), veut que tout soit terminé à cette date. La mobilisation doit se poursuivre et s'amplifier, en Corée et dans le monde, contre ce projet destructeur, aux conséquences irréversibles.

Source :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Teads - Top des blogs - International

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)