Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 22:21

Le samedi 19 septembre 2015, le comité Bretagne de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s’est réuni en assemblée générale ordinaire à Rennes. Bien que plusieurs des nouveaux adhérents n’aient pas pu participer, le quorum a été atteint pour approuver les rapports financiers et d’activité lors de cette réunion qui a également permis de faire le point sur les activités du comité régional et dressé des perspectives pour ses actions futures.

 

Les remparts de Saint-Malo

Les remparts de Saint-Malo

Par suite du départ de la présidente de l'AAFC-Bretagne pour la région parisienne un nouveau président a été élu en la personne de Djimadoum Ley-Ngardigal. Les autres membres du bureau (trésorier, secrétaire) ont été reconduits dans leurs fonctions.

Un point a été fait sur de nouveaux adhérents potentiels.

L’actualité récente a été abordée, notamment les accrochages du mois d’août près de la DMZ, la participation de la France aux dernières manœuvres américano-sud-coréennes, le lancement annoncé d’un satellite par la RPDC avec ses conséquences prévisibles (battage médiatique, réunion du Conseil de sécurité de l’ONU…)

Le Comité Bretagne s’est donné comme projet de pouvoir inviter des représentants de la délégation générale de la RPD de Corée en France à venir en Bretagne pour rencontrer les membres de l’association et découvrir notre région.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)