Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 10:37

Du 16 au 19 mars 2015, l'ISEG Business and Finance School, à Paris, organisait la Semaine de l'International. Les 18 et 19 mars 2015, le département Techniques de commercialisation de l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Sceaux dédiait à la Corée ses Journées internationales. Lors de ces deux manifestations, organisées par et pour les étudiants, des membres de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) ont été sollicités à titre d'experts des questions coréennes, lors d'interventions saluées et appréciées qui annoncent certainement d'autres coopérations avec les grandes écoles et les universités.  

L'IUT de Sceaux

L'IUT de Sceaux

Dans le cadre de la Semaine de l'International de l'ISEG, Benoît Quennedey, fonctionnaire parlementaire et auteur de L'Economie de la Corée du Nord (Les Indes savantes, 2013), par ailleurs vice-président de l'AAFC chargé des actions de coopération, était l'un des trois intervenants de la conférence organisée le lundi 16 mars sur le thème du management interculturel en Asie, aux côtés de Laurent Amelot, doctorant à Paris IV, rédacteur en chef de la revue de géopolitique Outre-Terre, membre de Asie21, et Jean-Joseph Boillot, conseiller du Club du CEPII.

Alors que Laurent Amelot et Jean-Joseph Boillot ont évoqué principalement la Birmanie (Myanmar), la Chine et l'Inde, Benoît Quennedey a pris comme exemples la Corée et le Vietnam. S'agissant de la Corée, dont la moitié Sud a connu un développement économique spectaculaire en l'espace d'une génération, la société est restée beaucoup plus traditionnelle et les principes confucéens continuent d'imprégner fortement les mentalités : les Occidentaux amenés à travailler avec les Coréens doivent sortir des préjugés européo-centrés et apprendre à connaître leurs interlocuteurs dans une société très marquée par les réseaux et l'importance d'établir préalablement, plus encore qu'en Occident, une relation de confiance. Certains gestes - comme l'échange de cartes de visite ou l'inclination - seront attendus et appréciés. Pour établir des relations avec l'un des pays les plus dynamiques d'Asie, rencontrer la communauté étudiante coréenne en France offre la possibilité de nouer des relations d'égal à égal pour les étudiants d'écoles de commerce comme l'ISEG.

Les 18 et 19 mars 2015, les Journées internationales 2015 de l'IUT de Sceaux ont permis de découvrir les différentes facettes de la culture et de la société coréennes : cuisine, langue, cinéma, religion, Taekwon-Do... Aux côtés de Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, Benoît Quennedey, présent en qualité de vice-président de l'AAFC, est intervenu le jeudi 19 mars sur la géopolitique de la Corée. Revenant sur les origines de la division de la péninsule coréenne, ayant abouti à la guerre de Corée (1950-1953)  dans le contexte de la Guerre froide, il a souligné les enjeux toujours actuels que représentent la paix et la réunification dans la péninsule, pour lesquels milite l'AAFC depuis sa fondation en 1969. Alors que l'homogénéité culturelle des Coréens sous-tend leur aspiration à recouvrer l'unité de leur nation pluri-millénaire, les progrès réalisés sur le chemin du dialogue et de la réconciliation Nord-Sud pendant la décennie de la politique du "rayon de soleil" (1998-2008) ont malheureusement connu un sévère coup d'arrêt avec le retour au pouvoir des conservateurs à Séoul. Par ailleurs, alors que la paix et la prospérité répondent à des objectifs partagés, le développement du programme nucléaire et balistique nord-coréen est la conséquence d'une absence de relations de confiance entre les acteurs de la région. Ayant établi vis-à-vis de la Corée du Nord le régime de sanctions le plus draconien au monde, la puissance américaine, qui se redéploie sur la région Asie-Pacifique pour endiguer la montée en puissance de la Chine, vit depuis plus de deux décennies dans l'illusion d'un effondrement prochain de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), maintes fois pronostiqué, jamais réalisé. 

Les membres de l'AAFC remercient les organisateurs de l'ISEG et de l'IUT de Sceaux pour la qualité de leur accueil et la richesse des débats préparés par les étudiants.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)