Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 23:37

Souvent à l'origine d'insuffisances rénales, la sténose de l'artère rénale traduit un rétrécissement du calibre de l'artère rénale. Après 1945, les pays occidentaux ont mis en place de nouveaux traitements en utilisant des prothèses. Dans une dépêche de l'agence KCNA en date du 5 février 2015, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a annoncé avoir réussi, pour la première fois dans le pays, à opérer un traitement en utilisant une prothèse bifurquée de taille adaptée. Il s'agit d'un progrès médical appréciable, traduisant le fait que les Nord-Coréens disposent non seulement du matériel requis mais aussi qu'ils ont les ressources humaines nécessaires pour mettre en oeuvre ces techniques.

Sur ce schéma, l'artère rénale porte le numéro 3.

Sur ce schéma, l'artère rénale porte le numéro 3.

L'opération, utilisant une prothèse bifurquée de taille adaptée, a été réalisée avec succès par le Docteur Ri Yong-jin, à l'Hôpital général de la Croix-Rouge de RPD de Corée, sur une patiente âgée de 23 ans souffrant d'une sténose bilatérale de l'artère rénale. Sa pression artérielle est ensuite revenue à la normale, et elle ne présentait plus de symptomes de névropathie.

L'agence KCNA de la RPD de Corée a souligné l'intérêt du recours à de telles opérations, plutôt qu'à des traitements médicamenteux, pour soigner les sténoses de l'artère rénale, répandues notamment chez les femmes de moins de 40 ans, et qui peuvent être unilatérales ou bilatérales.

Source :

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?