Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 12:38

Après l'attentat contre le journal Charlie Hebdo qui a entraîné 12 morts le 7 janvier 2015, les gouvernements de la République de Corée (Corée du Sud) et de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ont réagi en adressant leurs condoléances au gouvernement français et en condamnant le terrorisme.

Le siège de "Charlie Hebdo" après l'attentat commis le 7 janvier 2015.

Le siège de "Charlie Hebdo" après l'attentat commis le 7 janvier 2015.

Dans une dépêche publiée le 9 janvier 2015, l'agence nord-coréenne KCNA a indiqué :

"Ri Su-yong, ministre des Affaires étrangères de la RPDC, a exprimé ses condoléances jeudi (8 janvier) dans un message adressé à Laurent Fabius ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, à propos de la récente attaque terroriste, ayant fait de nombreuses victimes, contre les bureaux de l'hebdomadaire 'Charlie Hebdo' à Paris.

Exprimant sa profonde sympathie pour les familles des victimes, le message a réaffirmé la position de principe de la RPDC contre toutes les formes de terrorisme."

 

La dépêche figurait en troisième place parmi les vingt-deux nouvelles du jour retenues par l'agence pour couvrir l'actualité nationale et internationale.

Selon une dépêche de l'agence sud-coréenne Yonhap, publiée le 8 janvier 2015 :

"Le gouvernement sud-coréen a fortement dénoncé ce jeudi l'attentat contre le journal français 'Charlie Hebdo', qui a eu lieu le 7 janvier (heure locale) dans le centre de Paris, dans un communiqué de presse publié par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement a également prié pour le repos de l'âme des victimes et présenté les plus sincères condoléances aux familles concernées et au peuple français. Séoul a affiché son intention de soutenir le combat contre le terrorisme en France, en promettant de participer aux efforts de la communauté internationale pour lutter contre le terrorisme."

 

Le 10 janvier 2015, la présidence sud-coréenne a indiqué que la chef de l'Etat, Mme Park Geun-hye, avait adressé un message de condoléances à son homologue français. Selon le groupe public sud-coréen KBS, la Présidente Park Geun-hye a souhaité que "les citoyens français réussissent, grâce au leadership de François Hollande, à surmonter au plus vite le choc et la tristesse provoqués par ce drame"  et a réaffirmé l'engagement de la République de Corée aux côtés de la République française dans la lutte internationale contre le terrorisme, "crime contre l'humanité".


Sources :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations France-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)