Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 00:11

Le 18 novembre 2014, Choe Ryong-hae, membre du praesidium du bureau politique et secrétaire du Comité central du Parti du travail de Corée (PTC), a rencontré au Kremlin le président russe Vladimir Poutine, dans le cadre d'une visite de sept jours qu'il effectue en Russie en tant qu'envoyé spécial du Maréchal Kim Jong-un, dirigeant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Alors que la RPDC et la Fédération de Russie ont récemment encore renforcé leurs traditionnelles relations d'amitié et de coopération - ainsi, concernant la crise en Crimée, la RPD de Corée a soutenu les positions russes - le compte rendu de l'entretien par l'agence nord-coréenne KCNA, dont nous traduisons des extraits ci-après, exprime une volonté partagée de développer davantage leurs échanges bilatéraux.

Rencontre entre Vladimir Poutine et Choe Ryong-hae, 18 novembre 2014 (KCNA)

Rencontre entre Vladimir Poutine et Choe Ryong-hae, 18 novembre 2014 (KCNA)

Kim Kye-gwan, premier vice-ministre des Affaires étrangères de la RPD de Corée, No Kwang-chol, adjoint au commandant en chef de l'Armée populaire de Corée, Kim Hyong-jun, ambassadeur de la RPDC en Russie, Youri Ushakov, conseiller du président russe, et Igor Morgoulov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, étaient présents à l'entretien entre le président russe Vladimir Poutine et Choe Ryong-hae, envoyé spécial du Maréchal Kim Jong-un, dont il a remis une lettre au chef de l'Etat russe.

Vladimir Poutine a remercié Choe Ryong-hae et l'a chargé de transmettre ses remerciements sincères et ses chaleureuses salutations au dirigeant nord-coréen. Il a déclaré garder un souvenir ému de ses rencontres avec le dirigeant Kim Jong-il. Il a souligné que la Russie et la RPD de Corée étaient de proches voisins, qui avaient une longue tradition de relations d'amitié et de coopération.

Alors que l'Union soviétique a longtemps été un partenaire privilégié de la RPD de Corée, les relations avaient fortement diminué pendant la présidence de Boris Eltsine, avant de se développer à nouveau depuis le début des années 2000 et le premier mandat de Vladimir Poutine. Des projets bilatéraux sont particulièrement prometteurs dans le domaine ferroviaire et de transport de l'énergie.


Source principale :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Russie-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)