Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 22:37

Le Foyer rural de Tousson en Seine-et-Marne s'intéresse de longue date au cinéma coréen - de toute la péninsule coréenne - et à la question de la réunification. Un ensemble d'actions ont ainsi été menées en commun avec l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) depuis l'organisation d'un stage sur le cinéma de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) en décembre 2011 : visite de l'Institut du végétal Arvalis, à Boigneville ; visite de la sucrerie de Pithiviers ; projection-débat avec David Carr-Brown autour de son film Intérieur Nord ; organisation d'un stage de cuisine coréenne ; compte rendu des voyages effectués en 2013 par l'AAFC. Le 29 juin 2014, la projection du film documentaire de Pierre-Olivier François Corée : l'impossible réunification ? a donné lieu à une journée d'études avec le réalisateur, afin de mieux comprendre les enjeux de la division et de la réunification de la Corée. Nous publions ci-après le compte rendu du Foyer rural de Tousson.

Projection à Tousson de "Corée : l'impossible réunification ?" avec Pierre-Olivier François

Dimanche 29 juin 2014, le Foyer rural (FR) de Tousson (Seine et Marne) invitait le réalisateur Pierre-Olivier François à présenter son documentaire en deux parties, Corée : l’impossible réunification ?. Une petite journée d’études pour une douzaine d’adhérents du FR dont certains avaient déjà participé aux précédentes rencontres ayant pour thème le cinéma, en décembre 2011 (La légende de Chunhyang et Le calice) et en avril 2013 (Intérieur Nord, en présence de David Carr-Brown).

Le film documentaire de Pierre-Olivier François a été particulièrement apprécié pour avoir donné la parole successivement à diverses hautes personnalités aussi bien au Nord qu’au Sud. C’était un grand étonnement que d’entendre des hommes politiques américains ou historiens tenir un discours d’ouverture, illustré d’un certains nombre d’archives filmées. Au contraire d’autres documentaires, souvent à charge et partisan, celui-ci fait prendre conscience de la terrible histoire contemporaine de la Corée, du désastre des bombardements et de l’embargo. Pierre-Olivier François fait preuve d’une démarche originale et progressiste qui a nourri les échanges très nourris entre les participants et le jeune réalisateur. La curiosité s’est naturellement portée sur son expérience de tournage en RPDC, son organisation, « comment cela s’est déroulé », les contacts avec les Coréens, comment c’est Pyongyang, les restaurants, l’économie, les magasins … la gentillesse et la disponibilité du réalisateur ne pouvait qu’encourager toutes ses questions auxquelles il a répondu d’une manière très positive.


En tant qu’association d’éducation populaire, le FR explore parfois hors des sentiers battus pour permettre à chacun de se faire sa propre opinion. Remercions l’AAFC et les diplomates de la RDPC à Paris de s’associer à ces rencontres au fin fond de la Seine-et-Marne et d’enrichir ces échanges culturels.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes Corée et médias
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)