Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 07:55

Le 20 mai 2014, un message de condoléances a été adressé par les autorités de la République de Corée (du Sud) à la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) après le dramatique effondrement d'un immeuble en construction dans le quartier de Pyongchon, à Pyongyang. Il est d'usage que les autorités coréennes compatissent sur les catastrophes survenues dans l'autre partie de la péninsule - comme ce fut dernièrement le cas après le catastrophique naufrage du ferry sud-coréen Sewol - voire apportent des secours - comme en 1984 après les inondations en Corée du Sud qui avaient conduit la Corée du Nord à envoyer une aide d'urgence aux populations sud-coréennes, ou plus récemment par la Corée du Sud, à plusieurs reprises, après les inondations et sécheresses à répétition qui ont touché la RPD de Corée depuis les années 1990.

Rassemblement à Pyongyang : excuses publiques des officiels nord-coréens après l'effondrement d'un immeuble dans le quartier de Pyongchon

Rassemblement à Pyongyang : excuses publiques des officiels nord-coréens après l'effondrement d'un immeuble dans le quartier de Pyongchon

Le message de condoléances des autorités sud-coréennes est passé, suivant l'usage entre les deux Corée pour les questions humanitaires, par le canal des Croix-Rouges. Le ministère de la Réunification, à Séoul, a exprimé ses "profondes condoléances", dans un contexte qui a été marqué par l'escalade des tensions verbales entre les deux Corée - à l'issue d'un drame qui a laissé des centaines de Coréens privés de leurs familles et de leurs proches dans un profond désarroi que l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) partage pleinement, suite à un drame qui n'aurait jamais dû se produire : des défauts dans la construction et la sécurité du site ont été lourdement mis en cause.

Des responsables nord-coréens ont présenté publiquement leurs excuses pour cette faute "impardonnable", suivant une dépêche de l'agence nord-coréenne KCNA qui faisait la une des médias nationaux le 18 mai 2014.

Le ministre de la sécurité populaire, Choe Pu-il, a déclaré endosser la responsabilité de la catastrophe, lors d'une rencontre avec les familles des victimes. Sonu Hyong-chol, officier général des Forces de sécurité intérieure de la Corée populaire, Cha Hui-rim, président du Comité populaire de la ville de Pyongyang, et Ri Yong-sik, secrétaire en chef du Comité de Pyongchon du Parti du travail de Corée (PTC), ont également apporté des excuses publiques, dont le contenu a aussi été détaillé par l'agence KCNA. 

Sources :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)